Blog suivi par 154 abonnés

Histoire, Ecole et Cie

"Au lieu de se surveiller, l'éducateur surveille les enfants et c'est leurs fautes qu'il enregistre et non les siennes." (J. Korczak)
  • A l'heure des gilets jaunes : relire Zeev Sternhell

    Par | 6 commentaires | 10 recommandés
    Dans un contexte politique confus où les difficultés sociales un temps mises en avant par les gilets jaunes laissent le premier rang aux doctrines les plus glauques défendues par quelques gros bras, la (re)lecture de Zeev Sternhell vient à point nommé rappeler que la collusion d’une certaine gauche avec une certaine droite n’est pas, en France, une chose nouvelle.
  • Service national : le recul de Blanquer ne met pas fin à la menace

    Par | 2 recommandés
    Le caractère obligatoire du SNU n’est « certainement pas un sujet de court terme » : avec cette apparente reculade, Blanquer ne fait que reconnaître les difficultés concrètes d’application du projet sans toutefois en remettre en cause le principe.
  • Service national militarisé et punitif : les profs ne voient pas le problème

    Par | 3 recommandés
    Près de 7 enseignants sur 10 favorables à la mise en place d’un service national obligatoire pour les élèves. Une enquête qui confirme que les enseignants partagent les mêmes représentations que l'ensemble des Français, attachés de façon irrationnelle au principe de la conscription et aux vieux fantasmes d’une éducation civique moralisatrice et coercitive.
  • Gilets jaunes : des Français très ordinaires. Malheureusement…

    Par | 10 commentaires | 8 recommandés
    Depuis quelques semaines, chercheurs et commentateurs se rejoignent pour donner des gilets jaunes l’image flatteuse d’un petit peuple révolté, humilié, dans la misère, en lutte pour un ordre social et politique plus juste. Une image partielle et partiale de la réalité, sujette à caution, bousculée par un certain nombre d'éléments consciemment ou non laissés dans l’ombre.
  • Au lycée, l’éducation morale et civique confrontée à ses illusions

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    Dans le contexte actuel, avec un système éducatif où la transmission aux élèves de tout âge des « valeurs de la république » occupe une place centrale, obsessionnelle, la distance entre les principes affichés et la réalité vécue est impressionnante.
  • Les lycéen.nes au péril des gilets jaunes

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    Un fâcheux oubli ou autre chose ? Dans leur dernier communiqué, trois organisations lycéennes appellent à une mobilisation contre le gouvernement et à un soutien aux gilets jaunes. Curieusement, ce communiqué ne mentionne pas la question du SNU (service national universel) qui, pourtant, apparaissait clairement dans les dernières manifestations. De quoi ce revirement est-il le signe ?
  • Mediapart, ses lecteurs et les gilets jaunes

    Par | 21 commentaires | 11 recommandés
    Depuis plusieurs semaines, le traitement par Mediapart de l’actualité gilets jaunes laisse sans doute une bonne partie de ses lecteurs, de ses abonnés, sidérés.
  • Mantes-la-Jolie: depuis le temps que les politiques jouent avec l’école

    Par | 31 commentaires | 36 recommandés
    La violence infligée par les autorités à des lycéens de Mantes-la-Jolie révolte. Elle ne résulte pas d’un excès de zèle de quelques fonctionnaires, d’une simple bavure policière, elle est en réalité l’expression d’une logique de répression qui s’exprime à l’Education nationale depuis plusieurs années, dans une certaine indifférence. Les événements de Mantes viennent de loin.
  • Lycées, SNU, gilets jaunes : toutes les raisons pour ne pas converger

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Timidement et avec beaucoup de retard, le SNU commence à faire l’objet d’une contestation publique, venant notamment des premiers concernés, les jeunes des lycées. Une contestation qui, si l’on n’y prend pas garde, risque de s’égarer dans le grand défouloir des gilets jaunes et de leurs répondants politiques. Un tabou de la convergence des luttes...
  • Les animaux malades de la peste

    Par | 10 commentaires | 8 recommandés
    La chose est entendue : en 18 mois, Macron aura livré la France au chaos et ses prédécesseurs n'y sont pour rien. Les électeurs non plus, votant sans doute sans penser aux conséquences...Puis, un jour, les gilets jaunes vinrent, avec la solution toute simple à tous les problèmes...