• Fables obligatoires, rentrée en musique : un coup de bluff mais pas seulement

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Un jour, une annonce : la communication du ministre de l’EN a trouvé son rythme de croisière. Avec les dernières en date – une rentrée en musique, les Fables de La Fontaine comme lecture de vacances – si la volonté d’affichage prime, elle ne doit pas faire oublier en arrière-plan la réalité d’un programme éducatif rétrograde.
  • Canicule, calendrier scolaire et lobby du tourisme

    Par | 22 commentaires | 16 recommandés
    Alors que la canicule de ces derniers jours rend les conditions de travail insupportables dans de nombreux établissement scolaires, le ministère répond comme à son habitude par une inénarrable suite de recommandations dont l’objectif le plus évident est de ne pas avoir à aborder frontalement les questions qui fâchent.
  • Le vote des jeunes est-il soluble dans l'éducation civique ?

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Si, au premier tour des législatives, le taux d’abstention atteint des sommets, il est encore plus remarquable chez les 18-24 ans qui, à 65 %, n’ont pas jugé bon de se déplacer pour voter, pour « remplir leurs devoirs de citoyens. » Et tout cela malgré douze années d'éducation civique, jusqu'à l'overdose.
  • Blanquer et le redoublement: un discours à destination des électeurs

    Par | 2 recommandés
    Au rythme d’une annonce hebdomadaire, voire quotidienne, Blanquer retrouve le mode de communication qui était le sien comme Dgesco (c’est-à-dire ministre bis de l’Education) sous Sarkozy : saturer l’espace médiatique, contourner les partenaires sociaux mais surtout, en période électorale, flatter l’électeur. L’intérêt de l’élève, c’est juste bon pour les discours.
  • Les quinze premiers jours de Blanquer : comme un air de revanche

    Par
    Il n’aura pas fallu quinze jours au nouveau ministre de l’Education nationale pour faire comprendre qu’avec lui, une brutale réaction était à l’œuvre, dans la ligne de ce que lui-même et son très controversé directeur de cabinet avaient déjà annoncé à SOS Education.
  • L'école au péril de SOS Education

    Par | 6 recommandés
    « Ecole : au secours, Sarkozy revient ! », écrivions-nous avant-hier. Mais l’on ne pensait pas que cela viendrait aussi vite et aussi brutalement. C’est par le biais de deux interviews confiées à l’officine ultra-réactionnaire SOS Education, l’une par le nouveau ministre, l’autre par C. Kerrero, annoncé comme son directeur de cabinet, que les projets éclatent au grand jour.
  • Blanquer ministre de l'Education nationale : au secours, Sarkozy revient !

    Par | 11 commentaires | 9 recommandés
    Si l’on considère la nomination d’un ministre comme un signal fort, alors celle de Blanquer à l’éducation est incontestablement un très mauvais signal : avec lui, c'est la droite dure qui revient en force à l'Education nationale.
  • Beethoven, Schiller, l'Europe et Mediapart

    Par | 2 recommandés
    Puisque, pour Mediapart (13/05/2017), l’ Hymne à la joie de Schiller, mis en musique par Beethoven, aurait des relents nazis (et que Karajan se trouve réduit à son épisode NSDAP), voici la traduction de l’Ode en question (Ode an die Freude, 1785). A comparer au sang impur qui abreuve les sillons...
  • 8 mai 1945 : une commémoration scolaire hors sujet

    Par | 2 recommandés
    Qu'un certain type d'éducation puisse conduire à Auschwitz, c’est la question centrale des travaux et recherches d'Alice Miller : des analyses toujours d’une grande actualité, et qui n’ont guère à voir avec les médiocres commémorations officielles très prisées à l’Education nationale.
  • Brighelli : l'extrême-droite banalisée

    Par | 2 commentaires
    Brighelli appelant à voter Le Pen, ce n'est une surprise pour personne, juste un symptôme supplémentaire de la banalisation de l'extrême-droite.