Blog suivi par 163 abonnés

Histoire, Ecole et Cie

"Au lieu de se surveiller, l'éducateur surveille les enfants et c'est leurs fautes qu'il enregistre et non les siennes." (J. Korczak)
  • Violences policières : une indignation sélective

    Par | 2 recommandés
    Les violences policières ne sont pas une chose nouvelle ; pourtant, ces dernières semaines, le thème des violences policières fait l’objet d’une singulière attention, d’un intérêt, suspect, qu’on ne soupçonnait pas jusque-là et c’est cette nouveauté qui interpelle.
  • Blanquer : néolibéral ou plutôt national-autoritaire ?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Souvent qualifiée de "néolibérale", la politique de Blanquer n’a pourtant rien de fondamentalement nouveau ni même de libéral, s’inscrivant plutôt dans la vieille tradition centralisatrice et autoritaire de l’Education nationale, une tradition bien française, républicaine, qualificatif d’ailleurs aussi fumeux que celui de libéral.
  • Comment saboter un mouvement social (suite).

    Par | 6 commentaires | 2 recommandés
    Dans sa tentative de saboter sa propre réforme des retraites, avec un amateurisme qui est décidément sa marque de fabrique (certains, pour faire savant, appellent ça le néolibéralisme…), le gouvernement peut compter sur quelques alliés qui sont descendus aujourd’hui dans la rue au côté des manifestants.
  • Manifs, pitreries et Mediapart

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Alors qu’un mouvement social organisé montre qu’il peut arriver à ses fins, les manifs sont de plus en plus menacées par des groupes de nervis (chemises jaunes, noires etc), nullement préoccupés par la réforme des retraites mais qui confondent défoulement et action politique.
  • Le SNU contre la revalorisation des profs

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    Quel que soit l’angle sous lequel on regarde le financement de l’éducation, reste cette incohérence pourtant rarement mise en avant dans le débat public, qui consiste à refuser une juste rémunération aux enseignants dans le même temps où se met en place à grands frais un ubuesque service national (SNU) dont la source de financement est identique.
  • La violence n'est pas un mouvement social

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    C’était attendu. Après les manifestations imposantes et pacifiques du 5 décembre, les nervis de toute obédience (en noir, en jaune, en brun) sont retournés à leur tâche favorite, traditionnelle, leur seule raison de vivre : le sabotage du mouvement social en cours par la violence.
  • Après une année de pitreries, une manifestation sociale pour de vrai.

    Par | 22 commentaires | 1 recommandé
    En une journée, sur des revendications sociales clairement définies, à l’appel des syndicats et des organisations professionnelles, les manifestations auront rassemblé pratiquement autant que les gilets jaunes en une année…Pas de quoi déstabiliser leurs habituels zélateurs qui ont promené l'opinion pendant toute une année ?
  • Dépenses militaires : un angle mort de la contestation sociale

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Parmi les questions oubliées du 5 décembre (par les enseignants mais pas seulement) : la place exorbitante prise dans les dépenses publiques par le budget militaire qui n’a jamais de comptes à rendre à une opinion publique qui s’en accommode, il est vrai, avec une complaisance déconcertante.
  • Pour le 5 décembre, Mediapart réenfile son gilet jaune

    Par | 5 commentaires | 1 recommandé
    A l’approche de la grève du 5 décembre, Mediapart réenfile son gilet jaune (qu’il n’avait d’ailleurs jamais réellement quitté) et retrouve son pire visage, déjà montré l’an passé, celui d’un media qui trompe ouvertement ses lecteurs (payants…) pour se faire l’organe quasi officiel d’un mouvement – les gilets jaunes – auquel l’ensemble de ses abonnés serait censé adhérer.
  • 13 morts au Mali : l'éducation à la défense n'est pas innocente

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Alors que la nécrologie confirme l’extrême jeunesse de la majorité des 13 soldats morts au Mali, il n’est pas anodin de rappeler que leur premier contact avec l’armée s’est déroulé dans le cadre de leur scolarité, avec une "éducation à la défense" dont le but affiché est de susciter des vocations militaires parmi les élèves. Des élèves auxquels on ne dit pas tout...