Bertrand ROUZIES

Correcteur à Mediapart

Son blog
106 abonnés Le blog de Bertrand ROUZIES
Voir tous
  • L’épopée marchande

    Par
    La phraséologie entrepreneuriale a si bien pris sur nous que, dans notre imaginaire, les grandes entreprises d’exploration du monde semblent n’avoir été le fait que de marchands aventureux, larges d’esprit, visionnaires, en butte à l’hostilité de savants bornés et à l’effroi superstitieux d’un peuple ignare à l’évocation du grand large. Mais de quelle étoffe est fait l’héroïsme marchand ?
  • Ce que la Renaissance doit aux réfugiés byzantins (2/2)

    Par
    Étrange comme l’histoire se répète mais autrement, comme si nous nous évertuions à perdre la boussole et nos cartes marines au parage d’écueils maintes fois reconnus. Exemple à travers la gestion de la crise des réfugiés byzantins au XVe siècle, où nous retrouvons quelques-uns des acteurs et des thèmes de l’actuelle crise migratoire en Méditerranée. Second volet : l’accueil français.
  • Ce que la Renaissance doit aux réfugiés byzantins (1/2)

    Par
    Figure 1 : "Procession des mages", Balthazar-Jean VIII Paléologue, détail, fresque de Benozzo Gozzoli, 1459-1462, Florence, chapelle du palais des Médicis Figure 1 : "Procession des mages", Balthazar-Jean VIII Paléologue, détail, fresque de Benozzo Gozzoli, 1459-1462, Florence, chapelle du palais des Médicis
    Étrange comme l’histoire se répète mais autrement, comme si nous nous évertuions à perdre la boussole et nos cartes marines au parage d’écueils maintes fois reconnus. Exemple à travers la gestion de la crise des réfugiés byzantins au XVe siècle, où nous retrouvons quelques-uns des acteurs et des thèmes de l’actuelle crise migratoire en Méditerranée. Premier volet : l’accueil italien.
  • Et si les dieux étaient des trous noirs?

    Par
    Gargantua, trou noir supermassif imaginé pour le film "Interstellar" Gargantua, trou noir supermassif imaginé pour le film "Interstellar"
    La physique dans laquelle évoluent les princes de ce monde, parties prétendant régner chacune sur un tout, sinon sur tout, semble de plus en plus en contradiction avec la physique de l’univers, telle que rêvée par les poètes et les alchimistes depuis des siècles, et telle que la pensent les théories relativistes et quantiques, et qui postule l’intrication de tout dans tout.
  • Éloge de Kénodoxe

    Par
    La « principale » information de la matinée au journal de 8 heures sur France Culture, ce n’est pas le franchissement de la barre du million de Yéménites atteints du choléra, c’est la mort de Kénodoxe, un des derniers académiciens fréquentables, sacré prince des news, en une belle subduction du monde sous le mondain. Chapeaux bas, mesdames messieurs, très bas !