Blog suivi par 9 abonnés

Le blog de C BRUHIN

Domaine de recherches. La gestion politique des questions mondiales d'intérêt commun, notamment le climat.
France
Mots-clés
  • DUBAÏ, QUEL BILAN CARBONE?

    Par | 5 commentaires | 1 recommandé
    Au moment où la communauté scientifique appelle à une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre afin d'éviter une extinction prématurée de l'espèce humaine, Dubaï est plébliscitée dans les grands médias comme un modèle de dynamisme et de tolérance.
  • L'AFFAIRE AMANDA GORMAN, AUTEURE DU POÈME "THE HILL WE CLIMB".

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Tempête dans un verre d'eau en Europe à propos de la traduction du poème de la jeune afro-américaine lu lors de l'investiture de Joe Biden en janvier 2021.
  • REVENONS SUR TERRE !

    Par | 1 recommandé
    Une humanité privée de vivre par un virus, une économie mondiale comateuse, une montée des ultranationalistes et des extrémistes religieux, de vives tensions géopolitiques, un climat altéré menaçant l'espèce humaine. C'est le moment choisi par les gouvernants des grandes puissances pour investir massivement dans l'espace. Face à ces choix absurdes, la société civile doit réagir au niveau mondial.
  • L'UNIVERS DES MÉDIAS.

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    Les médias, moteurs planétaires d'un consumérisme outrancier et porte-voix d'un laisser-faire économique conduisant, selon la communauté scientifique, à notre propre extinction en tant qu'espèce.
  • LETTRE OUVERTE À MONSIEUR LE MINISTRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE

    Par | 4 commentaires | 1 recommandé
    C'est en enseignant aux jeunes à exercer leur esprit critique que l'Éducation nationale formera des citoyens.nes capables de juger en connaissance de cause les problèmes conditionnant notre futur commun. Un nécessaire premier pas pour contribuer à bâtir un monde politiquement coopérant, socialement avancé et écologiquement restauré.
  • PANDÉMIE, CLIMAT, PRÉCARITÉ GÉNÉRALISÉE ... LA SOCIÉTÉ CIVILE MONTE AU FRONT.

    Par
    Pendant que sont conduites d'intenses recherches pour le vaccin immunisant contre la Covid-19, la situation mondiale échappe aux dirigeants des nations et aux institutions financières qui bricolent à la hâte et en ordre dispersé d'improbables solutions. En revanche, le confinement libère un bouillonnement d'idées extrêmement fécond au sein de la société civile.
  • LE MONDE D'APRÈS.

    Par
    Au moment où l'humanité s'interroge sur l'après-pandémie, l'OMC, le FMI et le G20 sont dans les starting blocks pour relancer la croissance mondiale sur un modèle à tous égards dévastateur. Cela rapproche l'échéance d'une planète-étuve inhabitable pour nos enfants. La société civile des nations doit s'ériger en contre-pouvoir majoritaire pour imposer un changement de cap écologique et social.
  • NOUS DÉFILONS DEPUIS QUATRE ANS POUR LE CLIMAT. POUR QUELS RÉSULTATS?

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Régulièrement ont lieu de grandes manifestations pour le climat à travers le monde. Par ailleurs tous les vendredis, les jeunes de cent vingt six pays font grève pour le climat. Cela va-t-il réorienter les choix de gouvernance des dirigeants du G20? En aucun cas. Il revient aux citoyens.nes des nations de prendre leur destin en main autour d'un Pacte mondial pour le climat.
  • CHANGER LE MONDE, SAUVEGARDER LA PLANÈTE, CELA DÉPEND DE NOUS ET DE NOUS SEULS!

    Par
    Face à cette mondialisation productiviste exigeant au moins trois planètes, seul un programme progressiste et écologiste est de nature à fédérer au-delà des partis politiques, des nationalités et des croyances. La société civile doit rassembler ses forces de progrès et constituer de nouvelles majorités électorales capables d'assurer la survie de l'humanité sur une planète habitable.
  • POUR UNE NOUVELLE "ÉCONOMIE DU BIEN-ÊTRE" À LA FOIS PLURIELLE ET DURABLE

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Dans un monde de plus de sept milliards d'habitants où le marché de l'emploi se contracte chaque année du fait d'avancées fulgurantes dans le domaine de la robotique et de l'intelligence artificielle, il est temps d'innover pour permettre aux cinq milliards d'exclus structurels de la mondialisation d'accéder par leurs propres moyens à une vie décente et durable.