Blog suivi par 25 abonnés

Le blog de Cham Baya

  • LA GUERRE, LA RUSE, LE CORPS SOUS LES ETOILES (1) Un esclavage hypnopédique ?

    Par | 10 commentaires | 10 recommandés
    L’irruption de la guerre, cette catin de luxe dans le lieu obscur du spectacle, que cette guerre soit militaire, économique ou sanitaire, oblige les peuples à saisir d’urgence ce qui s’est passé avant et qui leur a été vendu en général comme « la paix ». Quelle paix ? Chèrement payée elle aussi, belle enchaînée aux yeux bandés, vendue comme guide pour éviter l’autre. Pardi.
  • LA GUERRE, LA RUSE, LE CORPS SOUS LES ETOILES (2)
 Le pouvoir est toujours de droite.

    Par | 6 commentaires | 6 recommandés
    Le scientiste industrieux, humble, méfiant, rêve néanmoins de gloire. Mais s’il aime « travailler » sur le vif, il n’aime pas quand ça bouge. Comme les lions, il veut ses proies au bout des griffes, voire, comme les hyènes, à l’état de charogne. En général il ne trouve rien. Que des bribes. Imaginez-vous un larron assez inculte pour rêver de trancher le sourire de Mona Lisa à coups de scalpel ?
  • LA GUERRE, LA RUSE, LE CORPS SOUS LES ETOILES (3) Néonazis, néocommunistes, néocons ?

    Par | 5 commentaires | 3 recommandés
    L’accouchement de l’Ukraine, ce puzzle géant palpitant, peut-il dessiner un jour une entité autonome ? Métaphore de notre incapacité à sortir des passions tristes, qu’elles soient machiavéliques, grégaires, guerrières, ou ombre portée obsidionale d’un empire gelé, la Russie, cette guerre est aussi une leçon pour le bloc de l’Ouest, si prompt à oublier sa mémorable fabrique à cauchemars.
  • LA GUERRE, LA RUSE, LE CORPS SOUS LES ETOILES (4) La liberté, ça se donne ?

    Par | 8 commentaires | 5 recommandés
    L’anarchisme espagnol et ukrainien du 20e siècle naissant, incarnaient-ils une forme de guerre à la guerre ? Que représentaient-ils de différent des belligérances de conquêtes, de terreur et de spoliation, qu’ils affrontaient ? Auraient-ils pu faire autrement pour défendre et étendre un modèle humain novateur, s’affirmant sur presque tous les plans de la cité et de la ruralité ?
  • LA GUERRE, LA RUSE, LE CORPS SOUS LES ETOILES (5) Ôte toi de mon soleil !

    Par | 3 commentaires | 5 recommandés
    Où sont les Debord, les Deleuze, les Derrida, les Bourdieux, les Weill, les Tillion, les Tati, les Dolto, les Leclerc, les Foucault, les Fanon, les Halimi, les Bloch, les Lecoin, les Londres, les Camus ? Aucun de celles et de ceux-là, n’est mort pourtant, n’est-ce pas ? Qui est mort ici, alors ?
  • LA GUERRE, LA RUSE, LE CORPS SOUS LES ETOILES (6) Alertez les bébés !

    Par | 8 commentaires | 2 recommandés
    Comprendre en sortant des rails dans lesquels nous marchons accablés, d’où nous vient cette incapacité à créer puissamment de la joie et du goût pour l’intelligence de l’autre, plutôt que la guerre, est une chose. Visiter les expériences humaines que ni le présent ni le futur ne limitent, particulièrement celles qui libèrent l’enfance des traumas adultes, voilà sans doute un chemin ouvert.
  • LA GUERRE, LA RUSE, LE CORPS SOUS LES ETOILES (3) Néonazis, néocommunistes, néocons.

    Par
    L’accouchement de l’Ukraine, ce puzzle géant palpitant, peut-il dessiner un jour une entité autonome ? Métaphore de notre incapacité à sortir des passions tristes, qu’elles soient machiavéliques, grégaires, guerrières, ou ombre portée obsidionale d’un empire gelé, la Russie, cette guerre est aussi une leçon pour le bloc de l’Ouest, si prompt à oublier sa mémorable fabrique à cauchemars.
  • La loi naturelle

    Par | 5 recommandés
    La « loi naturelle » ou le droit et le devoir de nous défendre contre toute forme de tyrannie, y compris quand elle se cache dans la manipulation des textes et des institutions judiciaires sensées nous défendre.
  • Je tu il

    Par | 7 commentaires | 4 recommandés
  • Les brèves de Baya

    Par | 2 recommandés
    Une brève histoire, paradoxalement, c’est pour la vie. Plus elle est courte, plus elle dure dans la mémoire. Qui se souviendra du discours d’adieu larmoyant de notre souverain Tintin ? On ne retiendra que la date.