Blog suivi par 16 abonnés

Le blog de Claude LAYALLE

Ex ingénieur -physicien- - membre d'ATTAC. Auteur de l'essai "Le rasoir d'Ockham" paru en Juin 2017 aux éditions Edilivre
Paris - France
  • Moi, hamster

    Par | 2 recommandés
    Dans la société dite civile, le débat est permanent avec des kilomètres de déclarations péremptoires sur la nécessité de voter ou au contraire de ne pas voter, pour se prémunir contre la candidate de l'exclusion ou le candidat de l'oligarchie, ou encore contre les deux. Partie prenante dans ce débat, j'y apporte une réponse qui, pour être désespérée est une ouverture vers l'espoir.
  • Une élection en trompe l'oeil:

    Par
    A quelques jours du premier tour, le résultat probable est toujours aussi imprévisible. Est-ce vraiment aussi important ? Le ou la futur (e) président(e) élu serat-il représentatif du pouvoir délégué qui sera confié au parlement à l'occasion des législatives et sera-t-il un parlement croupion ou un parlement citoyen ? Tout dépendra du rapport des forces dès dimanche prochain.
  • Le royaume des grenouilles

    Par
    Avec la 6ème république, Mélanchon et Hamon proposent de mettre fin à la royauté institutionnelle que la 5ème a mise en place, taillée à la mesure du général de Gaulle. Faut-il adapter la république à la personnalité de celui qui la représentera ou à l'inverse choisir au moment de l'élection le représentant qui s'adaptera le mieux à la personnalité de son électorat ?
  • Economie et finance: Si on oubliait un peu les thèses universitaires ?

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    Ce qu'on oublie volontiers, et c'est un peu dommage, c'est que sans rapport avec la relativité d'Einstein, l'échelle de temps de l'économie n'est pas la même que celle de l'activité financière. Ce n'est pas sans rapport avec certains sujets qui ont du mal à être abordés clairement par les candidats à la présidentielle.
  • Le candidat de l'oligarchie

    Par | 6 commentaires | 4 recommandés
    Les formes successives du capitalisme s'établissent et se superposent sur une structure politique qui définit les contours de la communautés concernée. Cette structure politique est renouvelée à chaque élection et il serait déraisonnable de penser que les différents acteurs appartenant à la classe dominante seront indifférents aux responsables politiques qui seront élus.
  • En suivant Chomsky

    Par
    Noam Chomsky a prononçé le 30 novembre dernier un discours sur l'état de la planète qui a justement attiré l'attention sur les dangers pour l'environnement des options politiques prises notamment aux USA.. Ce billet est moins une critique qu'un complément de réflexion à l'alternative la plus courante au protectionnisme qui apparait en contre-point : une forme de social démocratie
  • Une présidentielle détournée

    Par | 1 commentaire
    Le problème avec ce qui nous reste de démocratie, c'est qu'on n'en a pas encore supprimé les élections, ni convenablement sélectionné les électeurs : On a beau leur montrer et démontrer par tous les moyens directs ou indirects que la corruption a gagné tous les échelons de « l'establishment » et que les élections sont manipulées, il y a encore des citoyens et parmi eux des électeurs fidèles.
  • Le libre échange et l'élection américaine

    Par
    Nous avons entendu pendant la campagne des élections présidentielles étasuniennes les deux candidats principaux prendre leur distance avec les traités de libre échange. Lequel (ou laquelle) mentait le plus ?
  • Brexit: La fin du libre échange ?

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Dans l’espace médiatique contemporain, une information est rarement affichée ou diffusée plus de quelques secondes d’affilée et le passé s’efface devant un présent omnipotent mais fugitif : Il nous fait passer du rire aux larmes au gré des rythmes médiatiques mais suscite rarement une réflexion sur les antécédents de l’événement, ce qui serait pourtant nécessaire à un comportement citoyen.
  • Loi Travail : le véritable enjeu de l’inversion des normes

    Par | 1 recommandé
    La lutte contre la loi « travail » encore appelée « loi El Khomri » du nom de sa supposée rédactrice originale prends une nouvelle orientation. Autour de cette bataille s'agitent les principaux acteurs de cette simili tragédie bien orchestrée ou politiques, syndicalistes et citoyens engagés dans une impossible « nuit debout » se battent autour du thème de la démocratie du salarié.