Blog suivi par 4 abonnés

Le blog de CLAUDE PATFOORT

Retraité, salarié chez Renault de 1976 à 2015 militant CFDT ouvrier profesionnel (entretien) puis analyste de coûts
  • Accord de compétitivité RENAULT : le compte n’y est pas, Monsieur GHOSN

    Par
    Largement commenté, pour ne pas dire critiqué, produit d’un compromis l’accord du 13 mars 2013 sur la compétitivité s’il a permis d’offrir un sursis aux sites de fabrication et de montage en France n’aura pas été sans incidence pour les salariés qui ont été largement mis à contribution. Il faut croire que les résultats attendus sont là puisque la Direction envisage un nouvel accord.
  • RENAULT : LA CFDT DOIT SE RESSAISIR

    Par | 2 commentaires
    « Les principes fondateurs de l’Alliance sont régis par des principes fondamentaux d’équilibre et de synergie entre les deux entreprises mondiales. La stratégie menée par Carlos Ghosn suit une vision très personnelle qu’il semble avoir de l’avenir de l’Alliance. Les deux groupes, Nissan comme Renault, pour n’être que des moyens pour atteindre ses propres objectifs"
  • RENAULT : LA CFDT DOIT SE RESSAISIR

    Par
    « Les principes fondateurs de l’Alliance sont régis par des principes fondamentaux d’équilibre et de synergie entre les deux entreprises mondiales. La stratégie menée par Carlos Ghosn suit une vision très personnelle qu’il semble avoir de l’avenir de l’Alliance. Les deux groupes, Nissan comme Renault, pour n’être que des moyens pour atteindre ses propres objectifs"
  • ACTIONNAIRES DE RENAULT CONTRE LE PUTSCH, VOTER NON AUX RÉSOLUTIONS 5 & 6

    Par
    Si telle en est la raison de l’accord, ce qui semble le cas, ce n’est plus un hold-up c’est un putsch à froid ! En caricaturant il suffirait que Carlos Ghosn dans son costume de PDG de Renault propose à son alter ego de Nissan une « résolution » que ce dernier dans un bel élan refuse, pour que le constructeur japonais contrôle l’Alliance ? Délire ? c’est à voir !
  • ACTIONNAIRES DE RENAULT CONTRE LE PUTSCH, VOTER NON AUX RÉSOLUTIONS 5 & 6

    Par
    Si telle en est la raison de l’accord, ce qui semble le cas, ce n’est plus un hold-up c’est un putsch à froid ! En caricaturant il suffirait que Carlos Ghosn dans son costume de PDG de Renault propose à son alter ego de Nissan une « résolution » que ce dernier dans un bel élan refuse, pour que le constructeur japonais contrôle l’Alliance ? Délire ? c’est à voir !
  • Renault-Nissan, Accord de Stabilisation : de l’Alliance au putsch !

    Par
    Deux versions pour un même texte, sur l'accord de stabilisation une omission fâcheuse
  • RENAULT : un conseil aux ordres de Nissan

    Par
    La prochaine assemblée des actionnaires de RENAULT devrait-être une formalité pour son PDG. Ce bilan Monsieur GHOSN saura, n’en doutons pas, le partager avec le conseil d’administration de Renault lequel peut être associé à la bonne gouvernance du groupe NISSAN, dont il a su représenter les intérêts, que cela soit au détriment du groupe RENAULT ne semble pas l’émouvoir.
  • Rachat de ses actions par Nissan ?

    Par | 1 recommandé
    Présentée comme un cadeau fait aux actionnaires, cette opération est-elle sans impact pour Renault ?
  • Renault: "entre tricherie et médiocrité" Renault :"des voitures à vivre ?"

    Par
    D’après ce qui transpire les résultats sur les Renault posent question. Des défauts techniques ont été décelés, qui vont d’une simple remise à niveau à des défaillances qui mettent en cause les niveaux de décision de l’entreprise. A ce stade il est légitime de se demander depuis quand le groupe connaissait-il ces problèmes ? Quelle est l’ampleur exacte des lacunes du système de dépollution ? Le co
  • Renault: "entre tricherie et médiocrité" Renault :"des voitures à vivre ?"

    Par
    D’après ce qui transpire les résultats sur les Renault posent question. Des défauts techniques ont été décelés, qui vont d’une simple remise à niveau à des défaillances qui mettent en cause les niveaux de décision de l’entreprise. A ce stade il est légitime de se demander depuis quand le groupe connaissait-il ces problèmes ? Quelle est l’ampleur exacte des lacunes du système de dépollution ? Le co