Blog suivi par 70 abonnés

Le blog de Décoloniser Les arts

  • Cette histoire de masques

    Par | 3 recommandés
     © Titounette © Titounette
    Porter un masque ? Ne pas le porter ? En fabriquer soi-même ? Croire à ce que nous raconte ce gouvernement ou rester vigilant ? Voire davantage... Billet d'humeur de Gerty Dambury
  • Les procès qui viennent!

    Par | 5 commentaires | 20 recommandés
    Le 17 mars première journée de confinement en France fut aussi une journée d'épouvante après les déclarations de l'ancienne ministre de la santé, Agnès Buzyn, qui ayant quitté son poste, en pleine crise du Coronavirus, pour se présenter aux élections à la Mairie de Paris affirme que le Président Macron et le premier ministre étaient au fait de la catastrophe à venir. Réaction de Leila Cukierman
  • Nous sommes DEMAIN !

    Par | 2 recommandés
    Lundi 16 mars, Emmanuel Macron faisait une déclaration télévisée pour annoncer que les Français.es devraient rester chez elleux, sans prononcer une seule fois le mot "confinement". Le ton martial de sa déclaration n'a cependant échappé à personne. Marina Monmirel, comédienne, lui a adressé une réponse sur sa page Facebook. C'est cette réponse qu'elle nous a autorisé.es à publier.
  • À propos de l’ouvrage Race et théâtre, un impensé politique, de Sylvie Chalaye

    Par | 1 commentaire | 6 recommandés
    Le blog de Décoloniser les arts s'ouvre à l'expression de points de vue qui ne sont pas forcément endossés par l'association. Cette volonté d'ouverture vise à diversifier les opinions exprimées et à susciter la discussion. Aujourd'hui, nous partageons nos colonnes avec Sylvie Perault.
  • Pousser les portes des prisons

    Par | 1 recommandé
    Il est impossible à ces folliculaires baveux d'accepter que des hommes et des femmes, étrangers au courant fangeux dans lequel ils sont embourbés, parviennent à s'extraire des périmètres assignés et leur tendent un miroir grossissant des lieux de confinement créés par eux : "les quartiers" ! Alors, habitués de la fange, ils exhument des tranches de vie et tentent de salir talents et succès.
  • “Planète Gallieni”, une illustration du négationnisme ordinaire.

    Par | 5 commentaires | 2 recommandés
    Une exposition intitulée “Planète Gallieni” ouvre ses portes du 15 au 22 juin à Bagnolet. Mais saviez-vous que Joseph Gallieni était un grand administrateur colonial français ?
  • Le modèle noir: une opération de pacification

    Par | 7 commentaires | 23 recommandés
    L’association « Décoloniser les arts » a organisé une visite de groupe guidée le 18 avril de l’exposition Le Modèle noir de Géricault à Matisse au Musée d'Orsay. Ci-dessous des textes de Gerty Dambury, Raphaële Mousset Diamond, Marina Monmirel et Françoise Vergès à la suite de cette visite, à propos de tableaux qui les ont particulièrement frappées, et/ou de l'exposition dans son ensemble.
  • En d'autres termes, nous avançons !

    Par | 17 commentaires | 18 recommandés
    Depuis quelques mois, le collectif Décoloniser les Arts est l'objet d'attaques virulentes de la part de groupes et d'universitaires qui, déformant nos propos, nous traitent de "racialistes", d'"indigénistes", de "communautaristes". Recadrons le débat.
  • Donner une visibilité sensible à une parole invisibilisée

    Par | 15 commentaires | 21 recommandés
    En juillet dernier, nous entendions parler d'un conflit qui semblait opposer la metteure en scène de la Cartoucherie, Ariane Mnouchkine et le metteur en scène Québécois Robert Lepage aux communautés autochtones du Canada. Il était question de la mise en scène d'une pièce ayant pour sujet "200 ans d'histoire du Canada à travers le prisme des relations avec les autochtones".
  • Lettre de soutien à David Bobée, directeur du CDN de Normandie

    Par | 14 recommandés
    Suite aux attaques qu'il a subies, Décoloniser Les Arts publie sa lettre de soutien à David Bobée. Une atmosphère de censure et de répression qui jette des anathèmes, diffuse de fausses informations, cible des personnes afin de faire peser le soupçon sur leurs créations et recherches se développe dans le monde artistique, culturel et universitaire. Cela mérite réflexion et analyse approfondie.