Son blog
9 abonnés Notes
Voir tous
Voir tous
  • Édition Bookclub

    Le rire de l'art

    Par
    Jeff Koons, Inflatable Flowers, 1979 Jeff Koons, Inflatable Flowers, 1979
    Il y a quelques semaines, en visitant l’exposition Jeff Koons au centre Pompidou, j’ai été pris d’un fou-rire après avoir entendu une guide expliquer très sérieusement aux membres du groupe lui faisant face que les fleurs gonflables qu’ils observaient témoignaient de la volonté de l’artiste « d’aller plus loin que Marcel Duchamp, qui prenait le parti de retourner un urinoir et de le signer avant de l’exposer, tandis que Koons, lui, choisit de ne pas intervenir du tout, poussant à l’extrême le minimalisme du geste créateur ».
  • Édition Bookclub

    Pleins feux sur la Pop Culture

    Par
    Pop Culture de Richard Mèmeteau est un livre débordant d’une érudition sympathique et qui devrait s’imposer à la fois dans le domaine des sciences humaines et auprès d’un large public.
  • Édition Bookclub

    Baudelaire, moderne antimoderne

    Par
    De janvier à avril 2012, Antoine Compagnon a consacré à Baudelaire les leçons qu’il dispense au Collège de France. De ce cours est né le présent livre, dont la parution coïncide avec la présence au programme de l’agrégation du Spleen de Paris (1869), œuvre du « dernier Baudelaire » sur laquelle se concentre le critique et historien. Qu’a cet ouvrage de particulier en comparaison des innombrables volumes consacrés à celui que Rimbaud désignait comme « le premier voyant, roi des poètes, un vrai Dieu » ?
  • Édition Bookclub

    Apprivoiser les « génies » littéraires

    Par
    Homère, Dante, Cervantès, Shakespeare, Goethe, Hugo et Joyce : sept immenses auteurs mais paradoxalement peu lus, tant leur renommée légendaire les enferme dans un panthéon et tant leurs œuvres monumentales effraient. Le critique Vincent Laisney a eu la bonne idée de les rassembler tous les sept dans un même volume et de les présenter, en s’interrogeant sur la contradiction que l’on vient de dire, — une réputation énorme et peu de vrais lecteurs.