Eric Fassin

Enseignant-chercheur, sociologue

Sa biographie
Professeur à l'université Paris-8 (Vincennes - Saint-Denis), département de science politique et département d'études de genre. Chercheur au Laboratoire d'études de genre et de sexualité (LEGS, CNRS - Paris 8 - Paris Ouest). CV : http://legs.cnrs.fr/spip.php?article195
Son blog
901 abonnés Identités politiques
Ses éditions
1 / 6
Voir tous
  • «Blackface»: le théâtre de la question raciale

    Par
    Provoquer l’annulation d’un spectacle, fût-il sexiste, homophobe ou raciste, finit toujours par se retourner contre les minorités. Boycotter est parfois de bonne politique, interdire jamais. La preuve: la mauvaise querelle de la censure autour du blackface ou «déguisement racial» fait écran aux justes questions que soulèvent la représentation des minorités au théâtre et leur sous-représentation.
  • Contre-publics minoritaires

    Par
    Les réseaux sociaux ont ouvert l’espace public à des voix jusque-là inaudibles: d'un côté la « fachosphère », mais de l'autre les femmes ou les minorités raciales. Une véritable politique du hashtag s’est ainsi mise en place au service de ce que la philosophe Nancy Fraser nomme des « contre-publics » – pour le meilleur comme pour le pire. La nouveauté, c’est qu’ils s’invitent dans l’espace public.
  • « Le mot race »: journée d'études mercredi 10 avril à l'université Paris 8

    Par
    Achille Mbembe, professeur invité à l'université Paris 8, participera mardi 9 avril à 15h à une rencontre autour de son oeuvre avec la philosophe Nadia Yala Kisukidi et moi-même (amphithéâtre MR002, Maison de la recherche). Puis, mercredi 10 avril, l'historien et politiste co-organise avec moi une journée d'études, de 9h30 à 18h30 (amphi X), intitulée : "Le mot race" (inscription nécessaire).
  • «Marielle presente!» Le carnaval politique du genre au Brésil

    Par
    Il y a un an aujourd’hui, Marielle Franco était exécutée à Rio. Le meurtre de cette militante lesbienne noire issue des favelas apparaît alors comme un signe avant-coureur de la catastrophe électorale dont les minorités et les pauvres sont les premières victimes. Mais le carnaval vient d’être l’occasion de rejouer symboliquement cette bataille. Sa mort a été « resignifiée »: « Marielle presente! »
  • Une universitaire turque bientôt derrière les barreaux

    Par
    Füsun Üstel, professeure retraitée de science politique à l’université francophone de Galatasaray à Istanbul, risque la prison pour avoir signé une pétition pour la paix en Turquie. Des intellectuels turcs dénoncent l'arbitraire des élites de ce pouvoir de demandent aux autorités françaises et européennes de faire pression sur les autorités de Turquie.
Voir tous