Eric Fassin

Enseignant-chercheur, sociologue

Sa biographie
Professeur à l'université Paris-8 (Vincennes - Saint-Denis), département de science politique et département d'études de genre. Chercheur au Laboratoire d'études de genre et de sexualité (LEGS, CNRS - Paris 8 - Paris Ouest). CV : http://legs.cnrs.fr/spip.php?article195
Son blog
1052 abonnés Identités politiques
Ses éditions
1 / 6
Voir tous
  • Avec Mimmo Lucano à Riace

    Par
    L’ancien maire de Riace, Mimmo Lucano, a été condamné en 2021 à treize ans de prison par la justice italienne. Les motifs n’étaient que des prétextes : si la répression s’abat sur lui, c’est qu’il a réussi – et non échoué. Il a démontré que l’accueil des migrant·es était dans l’intérêt de la Calabre, dépeuplée par la pauvreté. Une autre politique est donc possible : il y a bien une alternative.
  • Marlène Schiappa et la politique des ordures

    Par
    La ministre poursuit pour «injure publique» une militante qui l’a traitée d’ordure. On a le droit de traiter des Roms ou des exilé·es comme des ordures juste bonnes à jeter… si c’est la politique du gouvernement. Mais ceux qui la mènent veulent interdire qu’on les traite d’ordures. Des êtres humains peuvent-ils traiter d’ordures des politiques qui traitent d’autres êtres humains comme des ordures?
  • Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade

    Par
    La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
  • Notre campagne : liberté, égalité, antiracisme

    Par
    Dans cette campagne, le racisme est partout, l’antiracisme, nulle part. L’extrême droite semble avoir gagné la bataille idéologique : la dérive xénophobe et raciste va toujours plus loin. Lançons donc une autre campagne, notre campagne. On y parlera d’autre chose et d’autres voix s’y feront entendre : celles et ceux dont on entend parler sans cesse, mais que l’on n’entend jamais parler ou presque.
  • Incarner la politique : pour Mimmo Lucano

    Par
    Pourquoi infliger à l’ancien maire de Riace une peine de treize années de prison, sans compter l’amende de 500 000 euros ? Si cet emblème d’une politique de l’hospitalité est persécuté par l’État italien, c’est qu’il incarne un espoir démocratique. Depuis des décennies, on nous répète qu’il n’y a pas d’alternative; Mimmo Lucano le dément par son action, qui est un remède à la dépression militante.
Voir tous