Blog suivi par 6 abonnés

Le blog de edmond.harle

  • MONDE D’HIER ET MONDE D’AUJOURD’HUI

    Par | 1 commentaire
    Ce 7 mai marque la rencontre de deux mondes. Le matin, autour de Macron le monde d’hier. L’après-midi, le monde de demain. La gauche renoue avec la volonté politique, la conviction que la politique doit, plus que gérer le quotidien, changer la vie, améliorer la vie des humains et assurer l’avenir de l’humanité et donc de la planète.
  • POUR QUE VIVE L’ARBRE DU PROGRES. Supplique aux candidats.

    Par
    Au fond de mon tombeau je ne voudrais pas regarder cet arbre du Progrès social mort par l’égo de femmes et d’hommes qui pourtant se disent grands arboriculteurs pour l’arbre du Progrès. Demain, je ne veux pas que les ténèbres fascistes recouvrent de nouveau l’Europe, que mes parents et grands-parents regardent du tombeau renaître les horreurs qu’ils ont terrassées au risque de leur vie.
  • MACRON : DE LA SOLIDARITÉ ORGANIQUE À L’AUMONE DÉTAT.

    Par
    Les 100 euros par-ci, les primes par-là, toujours à quelques-uns, renvoient la solidarité non au XIXème siècle mais au Moyen-Âge, simplement, Macron substitue l’État à l’Église pour pratiquer une charité minimale.
  • UN CONTRAT SOCIAL DÉTRUIT - 1, Le cas français

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    Le contrat social a été rompu par les plus riches avec la complicité des états et des classes politiques de droite et de gauche de gouvernement. Quelques chiffrent expliquent cette perte totale de confiance des classes populaires et des salariés dans leurs dirigeants et leur propos.
  • Propositions pour un nouveau contrat social

    Par
    Pour la gauche, la seule stratégie qui vaille est la mise en débat de solutions pour une France, une Europe et un monde pacifiques, plus humains, plus justes, Il s’agit de redonner aux humains la confiance dans l’action politique et collective et l’espérance d’une vie meilleure, sur une planète protégée, conditions indispensables à la paix et à la démocratie.
  • LA DICTATURE MILITAIRE ET LE FASCISME MENACENT S’IL N’Y A PAS DE PROGRÈS SOCIAL

    Par
    Si les gouvernants européens continuent leur politique de régression sociale, le danger est grave et peut même être imminent de voir triompher les fascistes d’aujourd’hui qui ne valent pas mieux que ceux d’hier. Sans l'espérance de vivre mieux demain il n’y a pas d’adhésion populaire au contrat social et donc pas de démocratie possible
  • LE PROGRÈS, AVENIR DU FUTUR

    Par
    Vive le progrès, mais un progrès au service des humains et non du profit d’une petite minorité. Un progrès orienté vers la satisfaction des besoins des humains et non vers la quête de richesse et de domination de quelques-uns. Face à l’internationale de la finance, créons l’international du progrès humain, social et démocratique.
  • 2020 : PEUR ET CAUCHEMAR

    Par | 4 recommandés
    Qui aurait pensé que le peuple d’irréductibles gaulois se soumettrait sans rien dire, sans se révolter ? Tout cela a été possible en générant la peur. Macron n’a pas utilisé le mot guerre par hasard. Il connote la nécessité de sacrifices, de renoncements, de souffrances, mais aussi de culte du chef, de soumission au commandant en chef qui envoie ses hommes et ses femmes à l’abattoir.
  • MACRON : DES LOIS LIBERTICIDES POUR PRÉPARER LA CASSE SOCIALE

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    La vraie raison des lois liberticides est à chercher dans le fondement du macroniste : détruire le contrat social issu du Conseil National de la Résistance en rendant impossible tout mouvement social d’importance. Une casse sociale sans précédent se prépare. Il n’y a pas de démocratie possible sans justice sociale, sans le droit pour chacun d’avoir les moyens de vivre dignement.
  • Le séparatisme des financiers

    Par | 1 recommandé
    LE PRINCIPAL SÉPARATISME N’EST PAS CELUI QUE DÉNONCE MACRON ! LE PRINCIPAL SÉPARATISME C’EST CELUI DES RICHES QUI ONT DÉSERTÉ LE CONTRAT SOCIA