Blog suivi par 62 abonnés

Le blog de Hippolyte Varlin

  • L’entreprise, cette autre forteresse

    Par | 15 commentaires | 8 recommandés
    La France retient son souffle, au bord du gouffre pour les uns, au seuil de la justice pour d’autres… Et une photographie immortalise le moment. Mais lors de ces "grèves joyeuses" du printemps 1936, ces vantaux ne sont-ils pas à la fois fermés sur un passé et prêts à être rouverts sur l’avenir ? Question poignante en ce début de XXIe siècle néolibéral…
  • Le prêteur et sa femme, par Quentin Metsys : abîme ou noblesse du capitalisme ?

    Par | 25 commentaires | 10 recommandés
    C’est en classe d’Histoire de 5e, dans notre douzième printemps, que cette huile sur bois datée de 1514 est désignée pour nous mettre à l’épreuve… « Que nous apprend cette image ? » soit l’ultime question d’un jeudi gris et sombre, à l’heure déjà où bus scolaires et berlines s’évitent et se contournent sous nos murs. Impression d’élève, verdict de professeur, puis retour au sujet…
  • Edouard Louis, du père écorché, incisif, fier, à l’acte politique

    Par | 28 commentaires | 15 recommandés
    « Tu as dit devant tout le monde que tu aurais préféré avoir un autre fils que moi ». Incisif. « Tu appartiens à cette catégorie d’humains à qui la politique réserve une mort précoce ». Écorché. « Tu as dit que tu étais fier de moi »… Aimant. « Qui a tué mon père », sans point d’interrogation, confident, magistral et qui mobilise là où on ne s’y attend pas.
  • L’Etat matraquant la liberté, ou Goin en artiste d’alerte éclatant

    Par | 68 commentaires | 18 recommandés
    Ou quand la violence déployée un 1er mai 2018 redonne toute son acuité au pochoir controversé d’un citoyen, aussi insaisissable que militant, réalisé dans le cadre du Grenoble Street Art Fest de 2016…
  • Tamara de Lempicka, soit l’entrée fulgurante d’une femme dans son siècle

    Par | 18 commentaires | 12 recommandés
    Et l’on songe à l’autoportrait dans la Bugatti verte, a priori peu enchanteur tant ses lignes sont coupantes, agitées et sommaires, mais une toile de 1925 qui mène à la rencontre d’une beauté à la fois fille de son temps et visionnaire. Et qui sera admise, au couchant du XXe siècle, au rang des immortelles. Alors, en quoi ce gros plan, au demeurant sans perspective, est-il audace ?
  • Stańczyk, ou la vacuité de nos vies agitées

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    Stańczyk (1480-1560), illustre bouffon des rois de Pologne, au XVIe siècle, par Jan Matejko en 1862. A ses côtés, la missive annonçant la perte de Smolensk, revers dont lui seul saisit le funeste présage : la perte de souveraineté du royaume. Et si l’essentiel était ailleurs ? Essayons...
  • Quand Ludovic Duguépéroux balaie avec coeur et intelligence la médiocrité des élus

    Par | 22 commentaires | 22 recommandés
    Lorsque les uns réduisent la Méditerranée au rôle lâche et criminel de douves d'une Union Européenne en pleine dislocation car bafouant ses idéaux fondateurs, un humanitaire nourri de la devise de la République française se souvient, agit et s'exprime. Magistral.
  • La douleur, ou le miroir d’Emilio Gallori

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    Rencontre au soir d’un départ de Rome, retour d’une joyeuse et studieuse équipée pour un « voyage italien ». La carte postale est acquise, instinctivement, puis l’image s’installe, avec promesse et saveur, dans l’esprit cédant volontiers au sommeil et au rêve... Puis, avec fracas, les défaillances humaines et techniques dans un tunnel autoroutier des Apennins…
  • My Sweet Rose ou The Soul of the Rose de John William Waterhouse

    Par | 12 commentaires | 6 recommandés
    L’œil est happé, et l’on tente une petite lecture ou relecture de cette œuvre de 1908…
  • Jimmy Scott, l'accomplissement par les arts

    Par | 18 commentaires | 3 recommandés
    L’homme est debout, regard haut et lointain, une apogée…