J LORTHIOIS

urbaniste, socio-économiste

FRANCE

Sa biographie
Professionnelle militante (quand on s'occupe d'emploi et d'insertion, soit on est complètement à côté de ses pompes, soit on est militant-e-) 40 ans d'activité au service de la mise en relation des ressources de la Main-d’œuvre, de l'Emploi et des Territoires. Une prédilection pour les banlieues sensibles et les populations exclues, notamment en Ile-de-France. Co-fondatrice de deux mouvements alternatifs : 1/ en 1977, le Mouvement de l'Habitat Groupé Autogéré (MHGA) devenu Eco-Habitat Groupé qui a créé les premières expériences d'habitat participatif; 2/ dans les années 90-2000, le mouvement de l'Economie Alternative et Solidaire, au sein de la coopérative REAS dont elle assuré la présidence du Directoire. Ce réseau a créé notamment les premiers outils financiers solidaires, la première plate-forme de commerce équitable, le réseau des communes pour l'économie solidaire devenu RTES, les pôles d'économie solidaire, etc... Site : www.j-lorthiois.fr
Voir tous
  • Bêtisier des Pôles "Grand Paris" : de grandeur à démesure, d’excellence à compétition

    Par
    En 2007, le projet « Grand Paris » lancé par Nicolas Sarkozy crée une rupture dans l’histoire urbaine d'Ile-de-France. Dans une course folle à la grandeur et l’excellence soutenue par la puissance publique, les GPII prolifèrent. Cette addition désordonnée prétend «faire système» et hisser la capitale au rang enviable de "ville-monde", au risque d'insoutenables démesure et concurrence.
  • Désaménagement du Territoire, ch.1 : Le Val d'Oise, lanterne rouge sanitaire?

    Par
    Le 28 Mai, le Premier Ministre présentant l'acte 2 du déconfinement, déclare : «Tous les indicateurs sont au vert, sauf dans le Val d’Oise et Mayotte ». Vive réaction de la présidente du département 95 : « C’est scandaleux et inadmissible. On ne peut pas imaginer que le Val d’Oise soit à part en Ile de France ». Avec Jean-Pierre Cocquerez, nous avons tenté d'établir la vérité des faits.
  • Bêtisier/Triangle de Gonesse, ch2-Gare : un construit juridique à fragiles fondations

    Par
    Une croyance répandue affirme que la gare «Triangle de Gonesse» de la ligne 17 N du métro Grand-Paris-Express aurait été validée par la loi, donc gravée dans le marbre. Les partisans de la gare en plein champ s'abriteraient derrière cette idée reçue, pour réclamer le démarrage du chantier dès cet été. Il n’en est rien. Rappel historique des éléments juridiques qui concernent le projet.
  • Bêtisier/Triangle de Gonesse, ch1- Gare : les vers de terre ne prennent pas le métro

    Par
    Le projet de gare "Triangle de Gonesse" de la ligne 17 Nord bat tous les records d’inutilité au sein du futur réseau Grand-Paris-Express. Située en plein champ, dans une ZAC improbable, certains voudraient lui attribuer encore un avenir après l'annulation du projet Europacity, qui rend encore plus aléatoire l'urbanisation du Triangle, alors que les faits s'accumulent pour en démontrer l'absurdité.
  • Bêtisier d’Europacity, ch 11- Arrosez 2 milliardaires, ça ruisselle sur la banlieue ?

    Par
    La semaine dernière, M. Blazy, maire de Gonesse, M. Renaud président de la CA Roissy-Pays de France et Mme Cavecchi, présidente du Conseil Départemental 95 ont inondé les médias de messages alarmistes sur une flambée de violence possible de la banlieue Est du Val d’Oise, après l’annonce de l’annulation d’Europacity.