Blog suivi par 24 abonnés

déconstruction d'idées reçues sur l'emploi, la main-d'oeuvre et les GPII

urbaniste, socio-économiste
FRANCE
  • Bêtisier/Triangle de Gonesse, ch1- Gare : les vers de terre ne prennent pas le métro

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Le projet de gare "Triangle de Gonesse" de la ligne 17 Nord bat tous les records d’inutilité au sein du futur réseau Grand-Paris-Express. Située en plein champ, dans une ZAC improbable, certains voudraient lui attribuer encore un avenir après l'annulation du projet Europacity, qui rend encore plus aléatoire l'urbanisation du Triangle, alors que les faits s'accumulent pour en démontrer l'absurdité.
  • Bêtisier d’Europacity, ch 11- Arrosez 2 milliardaires et il pleut en zone sensible?

    Par | 3 commentaires | 1 recommandé
    La semaine dernière, M. Blazy, maire de Gonesse, M. Renaud président de la CA Roissy-Pays de France et Mme Cavecchi, présidente du Conseil Départemental 95 ont inondé les médias de messages alarmistes sur une flambée de violence possible de la banlieue Est du Val d’Oise, après l’annonce de l’annulation d’Europacity.
  • Bêtisier d'Europacity, ch 10. Annulation : juste décision pour un projet non viable

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    « Exécution en règle », « couteau dans le dos »…La mise en scène d’une dramatisation de la situation est à l’œuvre chez les partisans d’Europacity, qui ne décolèrent pas, après l’annonce du Président de la République de l’abandon de ce temple de la consommation. Un projet qui par sa démesure et son inutilité représentait la parfaite caricature d’un consumérisme insoutenable.
  • Bêtisier d’Europacity, ch 9. Pub douteuse : sondage truqué, manifestation parachutée

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Régulièrement, on oppose au combat du Collectif Pour le Triangle de Gonesse (CPTG) qui défend les terres agricoles, les résultats d’un sondage commandité par les promoteurs du méga-projet, tendant à accréditer une proportion considérable d’habitants «favorables à Europacity ».
  • Bêtisier d'Europacity, ch 8. L'imposture des 10.000 emplois prétendus

    Par | 2 recommandés
    A l'issue du débat public de 2016, la direction d'Europacity a choisi la statistique la plus arrangeante, s'abritant derrière l’État, quitte à tordre la vérité et prétendre ne supprimer AUCUN emploi ! Mais depuis, la crise de la grande distribution, le dérèglement climatique, la concurrence entre grands pôles a fortement décrédibilisé ce projet et rendu aléatoires ses promesses ...
  • Bêtisier du pôle de Roissy, ch 1. Utilité locale pour le territoire : 6%

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    Roissy, « manne d’emplois » pour son territoire ? On peut en douter ! Pôle métropolitain ultra-spécialisé en Transport-Logistique, il lui faut recruter sur 10 départements et 400 communes pour trouver sa main-d’œuvre. La plate-forme n’emploie que 5,4% des actifs de son bassin. Et Roissy a perdu 19000 emplois en 7 ans. On est loin de l’image d’Épinal qu’on voudrait nous faire croire... 
  • Bêtisier d'Europacity, ch 7. Transports : mobilité obligée ou déplacements évités ?

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Dans des espaces dissociés (pôles d'emplois sans habitants, d'habitats sans emplois) on prétend recoudre la fracture territoriale par des transports inutiles, aggravant la situation sans la résoudre (faible mobilité des actifs, galère des réseaux saturés, pollutions)... Florilège d'idées reçues et contre-vérités, voulant justifier une politique obsolète, exprimée par la révolte des gilets jaunes.
  • Bêtisier d'Europacity, ch 6. Emplois : avec trop de zéros : on ne sait plus compter !

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Les promoteurs de grands projets séduisent par les milliers d'embauches qu'ils font miroiter. Malheureusement, les additions sont abusives, les multiplications hasardeuses, les soustractions (suppressions d'emplois) oubliées, et les divisions (coût d'un emploi) jamais effectuées... Remise de pendules à l'heure pour les "vrais" chiffres d'Europacity.
  • Bêtisier d'Europacity ch 5. Image : à quoi bon embellir une enveloppe vide ?

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Pour séduire les habitants du territoire, le maître d'ouvrage d'Europacity ne lésine pas sur l'embellissement de son projet, afin de déclencher l'adhésion par un effet "Waouh". Il a même changé de nom. Mais les oppositions grandissent, malgré l'avis favorable de la dernière enquête publique. Quant au contenu du projet, il reste désespérément vide.
  • Bêtisier d'Europacity, ch 4. Des qualifications inaccessibles à la main-d'oeuvre

    Par | 1 recommandé
    La main-d'oeuvre locale est la grande oubliée des promoteurs : aucune analyse de ses qualifications, ses compétences. Des manipulations statistiques grossières proclament "76% des emplois d'Europacity accessibles aux populations du territoire". En réalité : 45% d'habitants peu ou pas qualifiés sont exclus ; 31% des actifs locaux sont de niveau Bac et plus, contre 71% des métiers listés.