ScopFair

architectes

Paris - France

Sa biographie
Ivan Fouquet, Baptiste François et Mathilde Roux, architectes engagé·es pour une transition sociale et écologique... Trois salarié·es de la Fabrique d'Architectures Innovantes et Responsables 'fair' scop d'architecture à Paris
Son blog
75 abonnés Réparer le Grand Paris
Voir tous
  • Capital(e) surdéveloppé(e)

    Par
    Donut du Grand Paris © Scop fair Donut du Grand Paris © Scop fair
    Cette semaine les Soulèvements de la Terre ont « bloqué le Grand Paris » par la mise à l’arrêt de quatre sites de production de béton. Peut-on bloquer le Grand Paris? Sa croissance est-elle encore possible ? La métropole, « qui croule sous le béton » ne serait-elle pas surdéveloppée ? Comment transformer en profondeur son économie pour permettre sa transition vers « une prospérité sans croissance » ?
  • Commune de Paris 2.0

    Par
    carte des alternatives © fair carte des alternatives © fair
    Si aujourd'hui, 150 ans après la Commune, le peuple reprenait le pouvoir, sans doute en finirait-il avec les grands délires du Grand Paris. Comment reprendre la main sur l'avenir de ce territoire ? Comment des centaines d'alternatives encore embryonnaires aujourd'hui réinventent un “vivre ensemble” et construisent une ville résiliente, solidaire, et nécessaire pour faire face aux enjeux à venir ?
  • Partager Paris?

    Par
    Carte des clusters du Grand Paris © fair + Institut Paris Region Carte des clusters du Grand Paris © fair + Institut Paris Region
    Faut-il quitter Paris et participer à l'exode urbain post-covid ou réfléchir à mieux partager la région-capitale? Esquisse d’un Grand Paris des Communs plutôt que d’un «Paris en Commun».
  • Le Grand Paris comme reflet des divisions et des inégalités

    Par
    Carte des ségrégations territoriales © fair Carte des ségrégations territoriales © fair
    La crise liée à la pandémie aggrave les inégalités, creuse le fossé entre riches et pauvres. Si cette “distanciation sociale” existait avant la pandémie, l’aménagement du Grand Paris la traduit dans l’espace urbain : Avec une vue courte, les aménageurs réservent le centre de la capitale au tourisme de luxe et s’accaparent le foncier, encore bon marché, des quartiers populaires de la métropole.
  • Nourrir Paris (2/2)

    Par
    Le plan de relance affiche la volonté de « développer une alimentation saine et locale dans les cantines scolaires » et valorise « les jardins partagés et l’agriculture urbaine » tandis qu’en Île-de-France, 280 ha de terres agricoles à Gonesse et un ha de jardins ouvriers centenaires à Aubervilliers restent menacés. La cohérence entre politiques urbaines et alimentation est-elle vouée à l’échec ?