Blog suivi par 37 abonnés

Le blog de Jacques Cuvillier

À propos du blog
Le blog d'un "électron libre" qui s'efforce de réfléchir de manière constructive sur des questions de société.
  • Suis-je vraiment complotiste ?

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Oui, je sais, je suis marqué du sceau de 68, et j'ai gardé un rapport difficile au pouvoir. C'est grave docteur ? Je ne suis pourtant pas le seul à me poser des questions, de plus jeunes que moi s'en posent : quels sont les lieux où les pouvoirs s'exercent réellement ? À quoi tiennent-ils ? Quelle est leur étendue ? Quels intérêts servent-ils ? Quelles sont leurs alliances ? Existe-t-il des pouvoirs occultes ? Cette quête de connaissance je la retrouve souvent dans les réseaux sociaux auxquels je participe, et j'ai le sentiment qu'elle révèle un fond d'inquiétude.
  • Affaire Boulin : peut-on cesser d'être complotiste ?

    Par | 13 commentaires | 3 recommandés
    La nouvelle tombe comme le scoop du jour : Une information judiciaire est ouverte dans le cadre de « l'affaire Boulin » pour enlèvement, séquestration suivie de mort ou assassinat.Tout vient à temps à qui sait attendre dit-on. La justice se rangerait-elle aux côtés de la rumeur ?Ce qui frappe sans doute le plus ceux qui ont pris l'habitude de percevoir l'information des grands médias avec une circonspection de bon aloi, c'est d'entendre le terme de « vérité officielle » qui d'ordinaire est essentiellement usité par des gens d'un genre particulier que l'on désigne de nos jours par « complotistes » ou adeptes des théories du complot. Selon les prochains développements de cette affaire, on peut s'attendre à ce que les personnes qui n'ont pas accepté de croire au suicide de Robert Boulin – et qui devraient donc logiquement figurer au nombre des complotistes – cessent d'être classés dans cette catégorie.
  • Quelles transformations sociales attendre de l'afflux de réfugiés ?

    Par | 2 recommandés
    Y a-t-il une voie entre le cœur et la raison pour déterminer le sort qui sera réservé à toutes ces familles qui entrent actuellement en Europe et plus particulièrement en France ?Entre les élans de solidarité prônés maintenant par la gauche, les impossibilités mises en avant par Xavier Bertrand et la « pure folie » qu'a d'abord clamé Nicolas Sarkozy - qui a sans doute oublié ses origines d'immigré hongrois - il y a ce que la réalité va nous montrer dans les mois et les années qui viennent.Passé un épisode de compassion stimulé notamment par une photo très émouvante, que restera-t-il des bonnes dispositions du moment ?
  • Après Outreau, les coups bas

    Par | 4 commentaires | 6 recommandés
    Le procès d'Outreau à Rennes est passé, l'affaire appartient maintenant à l'Histoire.Vu son importance et les répercussions qu'elle a eu dans la société française, nul doute que cette affaire fera partie des épisodes qui donneront aux chercheurs du futur l'occasion de se pencher sur notre société actuelle, ses dysfonctionnements, ses peurs, et le déshonneur en fin de compte ne tombera pas forcément sur ceux qui l'éprouvent aujourd'hui avec un sentiment d'injustice.Le premier épisode de cet examen après le dernier verdict sera sans doute le fait de la Cour européenne de justice.
  • Après Outreau Jonathan Delay conteste les "faux souvenirs"

    Par | 4 commentaires | 9 recommandés
    Après le verdict, Jonathan a livré ses impressions. Ceux qui ont trouvé intelligent d'insinuer que les enfants Delay avaient été en quelque sorte "instrumentalisés", "manipulés", mus par des motivations inavouables sombrent dans le ridicule.  Je reproduis ci-dessous l'intégralité de l'interview que Jonathan a accordé pour les sites Pedopolis et Donde Vamos. Sans autre commentaire.
  • Outreau, là où cela fait mal...

    Par | 8 commentaires | 5 recommandés
    Les personnes qui se sont rendues à Rennes pour suivre le procès Daniel Legrand, et dans une moindre mesure celles qui ont suivi les débats sur les rares sites qui les ont transmis minute par minute, ont pu se rendre compte de la complexité du dossier Outreau et de ce que recouvre cette affaire dès que l'on laisse de côté les idées reçues. Les passages des pièces du dossier dont la lecture est parfois insoutenable, cela ne passe évidemment pas par des tweets, et c'est bien dommage, car ils se révélaient indispensables à la compréhension de l'affaire.
  • Lettre ouverte à Christiane Taubira garde des Sceaux, ministre de la Justice

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
  • Outreau : qui sont les « révisionnistes » ?

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    Avant même que s'ouvre à Rennes le procès de Daniel Legrand pour la période où il était mineur, les médias ont réactivé l'effervescence médiatique qui avait tant servi la défense lors des procès de Saint-Omer et de Paris. Les rédactions qui ont ouvert grand leurs portes aux acquittés et à leurs avocats martèlent à nouveau une version officieuse et simpliste de l’affaire d’Outreau qui discrédite la parole des enfants et présentent les 13 accusés acquittés comme les victimes d'un fiasco judiciaire.Ce faisant, ils partent sans doute du principe que le public est acquis à cette version officielle, et qu'il serait vain de prendre un peu de recul.
  • Outreau : pourquoi Florence Aubenas a-t-elle menti ?

    Par | 6 commentaires | 11 recommandés
    C'était il y a dix ans. Les médias sont en effervescence en cette année 2005, alors que se profile  le procès en appel des personnes qui ont été mises en cause dans l'affaire d'Outreau et condamnées au procès de Saint-Omer. La cause est-elle entendue ? Nul ne le sait encore de manière certaine.
  • Outreau dans Envoyé spécial : des larmes toujours

    Par | 6 commentaires | 7 recommandés
    On pouvait s'y attendre. Le reportage diffusé dans « envoyé spécial » sur France 2 le 7 mai 2015, à l'approche du procès de Daniel Legrand, n'a pas dérogé à ce que l'on constate depuis les procès de Saint-Omer et de Paris. Les téléspectateurs doivent verser des larmes sur le sort des accusés, tout ignorer du dossier et des éléments à charge qu'il contient, ne pas se douter que dans l'affaire, les personnes les plus à plaindre ne sont pas les acquittés mais les enfants dont douze d'entre eux ont été reconnus victimes de viols, agressions sexuelles et proxénétisme. Cette fois encore, le focus a été placé sur l'un des acquittés sans que rien ne vienne compléter le tableau pourtant complexe de l'affaire d'Outreau. Il y avait pourtant d'autres choses à dire !