Blog suivi par 11 abonnés

Le blog de Jean-Claude Bourdin

  • Accord UE-Mercosur: ne pas oublier les paysans et les Indiens

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    L'accord de libre échange entre l'Union européenne et le Mercosur suscite déjà des inquiétudes et des critiques qui sont menées depuis la France. Mais on oublie allègrement que Mercosur c'est aussi des paysans, des artisans. Toute critique qui se veut de gauche de l'Accord doit prendre en compte les raisons de leur rejet et de leurs luttes.
  • Le naturalisme vitaliste des catholiques intégristes

    Par
    La récente décision de la Cour d'appel de Paris ordonnant la reprise des soins de Vincent Lambert indigne à juste titre. Mais elle ne devrait pas cacher les curieuses positions prises par des catholiques sur la question de ce qu'on appelle "la fin de vie".
  • La difficile lutte contre l'antisémitisme

    Par | 7 commentaires | 2 recommandés
    Les réponses aux récents actes et paroles antisémites peuvent nous réjouir. Mais si on considère les chiffres donnés par le Ministère de l'Intérieure, il faut reconnaître qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans la lutte contre l'antisémitisme. J'avance des hypothèses discutables pour essayer d'y voir clair.
  • Salah Hamouri enfin libéré!

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Après treize mois de détention arbitraire Salah Hamouri est libre. Depuis fin août 2017, j'ai essayé d'informer régulièrement les lecteurs de Mediapart sur son enfermement. Aujourd'hui je suis heureux de publier la déclaration que sa femme, Elsa Lefort, a rédigée et publiée par le Comité de soutien à Salah.
  • Salah Hamouri: un an de détention en Israël. Pour ne pas l'oublier.

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Voici le communiqué de son Comité de soutien de Salah Hamouri, emprisonné en Israël depuis un an et un jour. Je rappelle que sa détention ne repose sur aucune charge déclarée contre lui et ses avocats sont privés des moyens de le défendre selon les principes internationaux du droit
  • Trois mois supplémentaires de détention politique pour Salah Hamouri

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Salah Hamouri restera trois mois de plus en détention. Dans trois mois, cela fera un an qu'il est en prison. Pendant combien de temps, notre Président, son ministre des Affaires étrangères, et les "grands" médias vont-ils ignorer qu'un Français est détenu pour des motifs politiques, dans le plus complet arbitraire, dans une démocratie, amie de la France?
  • 300 jours en prison pour Salah Hamouri.

    Par | 3 recommandés
    Après 300 jours d'incarcération, à la fin de ce mois, Salah Hamouri devrait retrouver la liberté. Mais rien n'est moins sûr. À la détention s'ajoute l'incertitude complète sur son avenir proche. Pendant ce temps, l'Élysée reste muet. Or, Salah Hamouri est un prisonnier politique.
  • Proposition faite à Gérard Collomb pour améliorer le benchmarking des migrants

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    La phrase du ministre de l’Intérieur à propos des migrants qui font du benchmarking ont soulevé des protestations et dans les rangs de ceux qui soutiennent ce gouvernement des réactions embarrassés. C’est dommage, car l'Union européenne et les États de l'UE auraient tout à gagner à perfectionner cette pratique rationnelle.
  • Salah Hamouri: détention allongée de trois mois? Mais Netanyahu sera à Paris.

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Salah Hamouri devait sortir de prison à la fin du mois de juin. Les service secrets de l'armée ont "trouvé" des éléments "secrets" qui justifient qu'il soit retenu trois mois de plus. Cette situation se déroule quelques jours avant la venue à Paris de B. Netanyahu pour l'ouverture de la "saison France-Israël".
  • Almodovar, Penelope Cruz, Javier Bardem dénoncent le "génocide" à Gaza

    Par | 2 recommandés
    Ils avaient déjà dénoncé les crimes de "plomb durci" à Gaza, aujourd'hui Almodovar, Penelope Cruz, Javier Bardem dénoncent, avec d'autres intellectuels et artistes espagnols, le génocide à Gaza et l'attitude de L'Union européenne et des États européens qui laissent faire. Lire, en espagnol, le lien suivant