Jean-luc VARIN

Producteur de médias et de contenus pour l'activité publique sociale et solidaire

Amfreville-la-Mivoie - France

Sa biographie
J'ai été travailleur social, animateur socio-culturel, journaliste municipal et associatif, éditeur, Rédacteur en chef du Journal des Maires, assistant parlementaire… Aujourd'hui, l'agence Traverse que j'ai créée produit de l'informatoin écrite et audiovisuelle. Elle vient de lancer www.solidair.tv "la web tv des bâtisseurs d'un monde plus humain".
Son blog
4 abonnés Jean-Luc Varin
Voir tous
  • BONNE VIANDE CONTRE BIDOCHE

    Par
    On a le droit de ne pas manger de viande, mais réclamer comme certains que l’on traite les animaux aussi bien que les humains, pourrait nous conduire à accepter qu’on traite les humains aussi bien que les animaux et ça me fait très très peur ! L’utopie aujourd’hui, ce n’est pas la généralisation du régime végétarien, mais l’accès pour tous à une alimentation de qualité.
  • DES GRATUITÉS INDISPENSABLES

    Par
    Des agglos sont passées à la gratuité des transports, des communes ne facturent pas les premiers m3 d’eau. Alors pourquoi la Sécu ne rembourse-t-elle pas bien les dents ; et pourquoi un innocent doit-il payer un avocat pour se défendre ?
  • LES MUTUELLES NE DEVRAIENT-ELLES PAS ÊTRE SOLIDAIRES ?

    Par
    Une vraie mutuelle est censée fonctionner de manière solidaire. Sauf que les arrangements avec la loi lui permettent de rémunérer ses sociétaires comme des actionnaires du CAC 40 ! Décidément, ce système n’est plus réformable.
  • C’EST QUI, C’EST QUOI UNE ENTREPRISE ?

    Par
    Une entreprise, en soi, n’a pas besoin de formation. Les salariés, oui, et les propriétaires aussi, mais la formation professionnelle ne semble pas leur être destinée. C’est qui une entreprise ? Rappel de quelques évidences.
  • L’ÉTAT SEMBLE INCAPABLE D’ASSUMER SA RAISON D’ÊTRE

    Par
    Pendant les fêtes de fin d’année, on m’a demandé des sous pour tout un tas de causes sociales et médicales qui en valent vraiment la peine. Cela en dit long sur l’incapacité de l’État à assumer aujourd’hui ce qui fait sa raison d’être : la solidarité nationale. Son incapacité ou sa démission ?