Son blog
2 abonnés Le blog de Jules Augustin
Ses éditions
Voir tous
  • Une histoire de dates

    Par
    Dès le vote le 05 octobre 2016 de l'amendement 132 à l'article 20 A du Projet de loi de programmation relatif à l’égalité réelle outre-mer et portant autres dispositions en matière sociale et économique, des voix se sont élevées de l’Institut du Tout-Monde soutenues par une pétition appelant à dire Stop au bricolage législatif sur la mémoire de l'esclavage : retrait de l’amendement 132.
  • L’esclavage à la barre du tribunal

    Par
    Le 02 juin 2016, le TGI de Pointe-à-Pitre examinait les QPC posées par le LKP, COSE, la Fondation Frantz FANON et l’UGTG. “L’une porte sur l’article 5 du décret du 27 avril 1848 instituant la seconde abolition de la mise en esclavage, l’autre sur la loi du 30 avril 1849 avalisant l’indemnisation des propriétaires d’esclaves.” Le 8 septembre 2016 la juridiction a rendu sa décision.
  • Pourquoi la Guadeloupe transporte-t-elle encore de l'eau dans un panier ? (1)

    Par
    En Guadeloupe, le sujet de l’eau a déjà fait couler beaucoup d’encre et de salive. Si l’esprit des Kalinago plane sur la Guadeloupe, il doit s’irriter de voir que le territoire qu’ils ont nommé Karukéra (île aux belles eaux) a bien du mal à porter fièrement et honorer ce nom. Avoir de l’eau dans les robinets en Guadeloupe, comme il devrait en être de bon droit, ne coule pas de source.
  • Égalité réelle : quoi de neuf sous le soleil ? (1)

    Par
    Dans la foulée du projet de loi Egalité et citoyenneté adopté en première lecture le 6 juillet 2016, voici venu un nouveau texte intitulé Projet de loi de programmation relatif à l’égalité réelle outre-mer et portant autres dispositions en matière sociale et économique, déposé le 3 août 2016 sur le bureau de l’Assemblée Nationale.
  • Conférence guadeloupéenne pour l'autonomie

    Par
    Après la débâcle des FPAC, les organisations respectives (CIPPA, PCG, UPLG) qui ont en commun le projet de création d’une nouvelle collectivité dotée d’une large autonomie à proposer, à élaborer avec les Guadeloupéens, sont pour l’heure, disjointes. Pourtant, unis, nous avons tant de Soufrières et monts Caraïbes à gravir.