Blog suivi par 203 abonnés

Ni égards ni patience. Le blog de Mačko Dràgàn

À propos du blog
"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards, ni patience". René Char.
  • Une histoire de maire

    Par | 1 commentaire | 14 recommandés
    Une histoire de maire - Radio Chez Moi © Tele Chez Moi
    A Seillans, dans le Var, Loïs, exploitant agricole, a décidé de se présenter aux Municipales de 2020, avec un programme où la culture, le partage et l'horizontalité du pouvoir priment avant tout. Ce militant associatif et paysan, se confie autour de ce projet passionnant et prometteur au micro de Radio Chez Moi.
  • J'écris ton nom, libertaire - version intégrale en accès libre

    Par | 8 commentaires | 8 recommandés
    J'écris ton nom, libertaire - Télé Chez Moi et Pilule Rouge - Version intégrale © Tele Chez Moi
    Les anarchistes. Qui sont-ils, à quoi rêvent-elles ? Un doc militant pour le découvrir. De la Roya au Rojava en passant par la ZAD et les Gilets Jaunes, punks, féministes et/ou disciples de Murray Bookchin, vous y entendrez la parole de ces militant.e.s qui inventent chaque jour la société écolo et libertaire de demain. L'avenir sera libertaire -ou il sera compliqué...
  • J'écris ton nom, libertaire - Un film documentaire en accès libre #1, 2, 3, 4 et 5/5

    Par | 58 commentaires | 43 recommandés
    affiche-docu-libertaires
    Les anarchistes. Qui sont-ils, à quoi rêvent-elles ? Un doc militant pour le découvrir. Un partir d'aujourd'hui, en cette semaine de grève générale, découvrez chaque jour dans ce billet un épisode de notre film documentaire d'1h11. De la Roya au Rojava en passant par la ZAD et les GJ, vous y entendrez la parole de ces militant.e.s qui inventent chaque jour la société écolo et libertaire de demain.
  • Le sexe féministe libérera le monde

    Par | 40 commentaires | 29 recommandés
    Cette société parle beaucoup de cul, jamais d’érotisme –ou de tendresse. De pénétration, jamais de caresses. D’un sexe où l’on « possède » un corps –pas où des chairs se frottent. Pénis partout, justice nulle part. Et si c’était ça, une des pires horreurs du consumérisme, cette société de chairs brimées ? Et si le sexe féministe -égalitaire et consentant- pouvait nous libérer ?
  • Pourquoi Marc Levy - et tous les autres?

    Par | 33 commentaires | 16 recommandés
    L'art populaire de qualité existe, dans tous les domaines. Doit continuer à exister. Mais alors, pourquoi donc Marc Levy - et le reste ? Parce que nous n’avons pas le temps. Parce que nous sommes pressés. Parce que l’industrie culturelle ne veut pas que nous soyons au courant qu’il y autre chose. Parce que laisser se développer une culture populaire libre et exigeante fait peur aux dominants.
  • Travailler mon c**

    Par | 85 commentaires | 104 recommandés
    Ne travaillez pas, vous serez traqués. Travaillez, vous serez floués. A l'heure de la «réforme» du chômage, tandis que la CAF me colle un procès parce qu'elle me réclame un papier qui n'existe pas, et que mon boulot salarié me rapporte à peine la moitié du smic, j’ai envie de dire un peu ce que je pense aux apologistes macroniens du travail-à-tout-prix et de la lutte-contre-l’assistanat.
  • Contre le «journalisme de préfecture», pour la presse libre locale

    Par | 6 commentaires | 22 recommandés
    L’équipe de Mouais (de droite à gauche : Laz, Morresk, Marc, Kawalight, Bob, Esteban, Staferla, Ariane, Jidé, Macko) – Dessin : Laz L’équipe de Mouais (de droite à gauche : Laz, Morresk, Marc, Kawalight, Bob, Esteban, Staferla, Ariane, Jidé, Macko) – Dessin : Laz
    Dans notre ville, le principal organe quotidien local, Nice-Matin, déjà auparavant connu pour son militantisme pro-mairie, a récemment failli être racheté par le patron de Valeurs Actuelles... De notre côté, pour faire entendre d’autres voix, et comme la presse libre locale est un bien précieux, nous avons décidé de lancer notre propre journal : Mouais – le journal dubitatif.
  • Nous sommes la rue

    Par | 7 recommandés
    Ils sont la rue - Télé Chez Moi & Pilule Rouge © Tele Chez Moi
    La rue nous appartient. NOUS SOMMES LA RUE. Ce dimanche 27 octobre, nous sommes donc venus, artistes de rue et habitant.e.s, pour dire : nous sommes là. Pour rappeler que les restrictions des libertés constituent une atteinte aux droits humains. Que l’espace public doit rester un espace de création et d'art, partagé par tous. Et que la beauté, comme la rue, est un bien collectif.
  • Naître et vivre dans la rue, ou en cellule?

    Par | 20 commentaires | 40 recommandés
    Vendredi soir, à Nice, un enfant est né sur le trottoir, à la fin du concert que nous organisions. Nous l’avons vu naître. Samedi, 11 personnes ont été placées en GAV : Cédric Herrou, puis dix camarades accusé·e·s d’avoir maquillé une banque pendant les Gilets Jaunes. Dimanche, nous avons organisé une manif’ d’arts de rue : Rue Libre ! Le point commun entre tout ça ?
  • On ne peut plus rien dire…

    Par | 70 commentaires | 131 recommandés
    Sauf Zemmour. Sauf nos gouvernants. Sauf les policiers. Eux peuvent parler. Nous, militants, par contre, c’est autre chose : en témoigne cette histoire croustillante, qui va nous voir convoqués au tribunal ce 22 avril, pour avoir… vexé le célèbre commissaire niçois Rabah Souchi avec nos slogans, lors de la Marche des fiertés. Récit de cette étrange extension de l'affaire Legay.