Blog suivi par 284 abonnés

chroniques

  • j'ai perdu un grand

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    ... on lui reproche les euros mangés, un policier qui fait du zèle lui reproche en comptant avec sa calculette ce qu’il a mangé avant qu’on décide qu’il n’est pas ou plus mineur à cause de l’encre du cachet du ministère des affaires étrangères à Conakry, l’encre n’était pas assez bleue donc tu es majeur...
  • 0.98% d'enfants perdus (ASE 64)

    Par | 14 commentaires | 45 recommandés
    Les juges ont perdu, ont perdu la bataille de la justice parce que la bataille de la justice ne peut pas aller avec le racisme qui consiste à ne voir dans le noir qu’un noir, peu importe son âge, de ne voir sur un front que des rides, quels que soient les chagrins
  • l’ASE 64, les garçons guinéens, les empreintes et moi.

    Par | 6 commentaires | 10 recommandés
    Enquête, suite. Que faire pour aider l’ASE 64 à quitter le cercle infernal dans lequel elle s’est enfermée ?
  • ASE 64 bis (ou comment le département s'obstine à refouler des mineurs)

    Par | 6 recommandés
    Comme pour les autres avec et avant lui, invariablement l’ASE 64 et la PAF, en une sorte de collaboration avouée, vont refouler le jeune, au nom de cette date trouvée car indûment cherchée, dans le fichier EURODAC, en Espagne.
  • lettre ouverte à l'ASE (64)

    Par | 4 commentaires | 16 recommandés
    Lettre ouverte aux responsables de l'Aide Sociale à l'Enfance, département des Pyrénées atlantiques. "Qui en donne l’ordre ? Qui conduit, d’Anglet ou de Pau, les jeunes à la Police Aux Frontières ? Êtes-vous conscients des nombreux refoulements à la frontière qui suivent ces prises d'empreintes ?"
  • «Faites entrer les mineurs»

    Par | 21 commentaires | 54 recommandés
    La maison d’arrêt de Bayonne enferme des enfants, en parfaite illégalité. Avec l’aide de : l’aide sociale à l’enfance, le département des Pyrénées atlantiques, les policiers de Dax, la PAF d’Hendaye, la juge des enfants de Bayonne.
  • Ceuta city (#JamaisParesseux)

    Par | 9 recommandés
    J'ai marché, j'ai rampé, j'ai grimpé, j'ai nagé, Alhamdoulilah je suis arrivé sain et sauf #jamais_paresseux
  • Ne parlez pas de vos tranquillités devant les angoissés

    Par | 2 commentaires | 15 recommandés
    L’amour que j’ai, un amour qui donne tant de larmes et qui, après les mouvements passés par là, émotion, colère, désir d’enquêter et de redresser les torts, se pose comme un oiseau sur le petit fil où viennent goutter les larmes, se pose avec les larmes et n’a plus de contenu qu’un seul, un seul : l’urgence.
  • Faiseuse d'histoires

    Par | 5 commentaires | 23 recommandés
    Oui, j’y crois, à son histoire, bien sûr, j’y crois, j’y crois comme on peut croire à sa propre histoire et à ses traumatismes, ses aveuglements, ses dites et redites, ses quelques hontes, ses arrangements, et ses oublis, aussi.
  • sous ton toit un toit (Noël 2017)

    Par | 2 commentaires | 26 recommandés
    Chaque fois ces arrachements, jusqu’à quand les larmes, nos corps enlacés, ici j’avais trouvé une famille, des passages d’affection, relais. De famille provisoire en famille provisoire. En chemin, de famille en famille, semant ce qui échappe et échappera aux politiques, contrôles, gestions et circulaires.