Blog suivi par 260 abonnés

chroniques

  • les pollens d'avril (littérature et champ social)

    Par | 3 commentaires | 8 recommandés
    Les pollens d’avril -  le ciel n’en démordait pas, il nous faisait un début d’été dans le printemps. Il y a des moments où on fait les choses en se forçant, pour qu’elles aient du sens il faut appuyer un peu.
  • et il y a les anges

    Par | 14 commentaires | 13 recommandés
    Le choc 2002, mon fils tout petit, Bayonne, le 1er mai, cette ferveur, il fallait voter, plus nous voterions plus notre vote signifierait autre chose que ce qu’il semblait, plus nous serions nombreux à voter pour le même homme et moins son nom compterait, moins son nom serait signe mais autre chose serait signe : le refus d’une façon de vivre et de penser, le refus de l’inégalité posée comme principe.
  • De Racine, de l'ennui et du subjonctif

    Par | 10 commentaires | 14 recommandés
    Ce matin, ils ne sont que 6 élèves de 3ème, en classe de latin. D’habitude ils sont 20. Aujourd’hui 14 latinistes, élèves aussi de la classe audio-visuelle, 14 latinistes (civilisation, grammaire, littérature, étude précise de la langue, grammaire), passent leur journée au festival de cinéma Sur les Docks.
  • "je sui désolais"

    Par | 1 commentaire | 8 recommandés
    K ne tient pas en place. C’est un cours d’aide au travail, un de ces cours, en 6ème, où un professeur aide un groupe d’enfants en difficulté à s’organiser. K, me dit son professeur, n’est pas vraiment en difficulté, malgré son attitude il a d’assez bons résultats, il veut venir pourtant. K ne s’assied pas. Enfin assis il n’ouvre pas son cahier de maths. Il se relève. Il se rassied, ailleurs. Je m'installe à côté de lui, nous commençons à réciter les angles, obtus, droit, etc. Il sait. Soudain, il oublie de répondre. Il se lève. Il se rassied. Il a perdu son stylo. Il le cherche sous la table. Il se redresse, sans stylo mais plein sourire.
  • une rose rouge

    Par | 6 commentaires | 10 recommandés
    Sans rêve depuis plus de quinze jours. Ce monde comme on l’habite, pour ma part une moitié et quelque de vie. Se réveiller. On ne pouvait pas revenir. On avait des sortes de promesses de cataplasmes sur jambes de bois, tout de suite après et pendant la tristesse, enfance achevée, c’est un peu tard pour le savoir, tu crois pas ? Apparition - disparition des images ou pensées de toute vitesse, clignotantes.  
  • le grincement des poulies et le bazar des discours

    Par | 43 commentaires | 16 recommandés
    Le Coran, dit une tradition, n’est pas le tout mais la partie d’un tout. Le livre lui-même est une médiation. On peut compter les médiations. Le livre, Mahomet qui le reçoit, Djibril qui le donne. Par dessus, Dieu, dont on ne peut rien dire, Dieu qui n’est pas la parole mais le lieu de la parole.
  • mercredi 7 janvier (3)

    Par | 14 commentaires | 8 recommandés
    Bourdieu, qui n’en a pas eu le temps, voulait, après La misère du monde, rencontrer des gens qui a priori n’avaient avec la philosophie qu’un lien lointain, le lien du souvenir scolaire. Demander à un plombier, par exemple, de dérouler son système philosophique : l’étant, la liberté du sujet, la critique de la raison, la mimesis.
  • mercredi 7 janvier (2)

    Par | 5 commentaires | 4 recommandés
    Vendredi 16 janvier. Larmes et  dos bloqué. La bronchite qui empêche mais le temps est compté, besoin de poser quelques questions, comme à soi-même, les petites choses qu’on peut dire ne bougent et ne bougeront que d’autres toutes petites choses mais en ces domaines les petites choses  sont les grandes.
  • mercredi 7 janvier (1)

    Par | 4 commentaires | 10 recommandés
    Depuis le mercredi 7 janvier 2015 nous sommes bouleversés : nous le sommes diversement, des allers, retours, paliers, des montées. Plusieurs pistes d’émotion. D’analyse. Qui se joignent ou pas, se joignent de façon ténue, contrastée.
  • nous vous adressons un appel vibrant

    Par | 4 commentaires | 19 recommandés