Blog suivi par 22 abonnés

Le blog de Mauro Niger

  • Désertions de sable. Héros, poètes et saints du Sahel

    Par | 1 recommandé
    Apparemment Dieu aussi, semble-t-il, a déserté le ciel, du moins depuis la dernière Noel. Depuis lors plusieurs l’ont imité ou, dans certains cas, l’ont même anticipé. Par exemple Antoine, sa femme et leurs 4 enfants qui abandonnent le Congo Démocratique de la République pour aller à l’Eldorado
  • La fable du pouvoir et les fils du roi

    Par | 2 recommandés
    Il était une fois un Roi. L’heure de quitter son trône et de passer le pouvoir à l’un de ses fils s’approchait. Il les appela auprès de lui et les envoya en mission. Chacun aurait dû retourner avec un symbole montrant la manière dont ils auraient voulu créer leur royaume une fois installés au pouvoir.
  • Le quatrième des Rois Mages était originaire du Sahel

    Par | 1 recommandé
    Cela est attesté par des inexistants évangiles apocryphes jamais retrouvés et pour cela la nouvelle est fiable. Le quatrième Roi semble être originaire du Sahel et il s’est joint aux trois plus fameux Roi Mages par des pistes caravanières assez connues depuis l’antiquité. De l’or, de l’encens, de la myrrhe…et du sable.
  • Commerçants, voleurs et belligérants dans le Sahel d’aujourd’hui

    Par
    Ici nous vendons de tout, du sable à l’uranium en passant par les frontières. Ces dernières s’achètent bien depuis que le sommet de La Valette entre l’Afrique et l’Europe, en 2015, a décidé l’importance d’aller aux ‘causes profondes’ des migrations.
  • Pauvres mais heureux, c’est le nouveau classement ONU du Sahel

    Par | 2 recommandés
    Aussi la félicité, dans le Sahel, est de sable. Ici tout est précaire. Le climat, le travail, la politique, les élections présidentielles et, surtout, la sécurité alimentaire. Sans parler de l’école, la santé et l’espérance de vie. Malgré tout c’est elle, la félicité, qui nous permet de monter quelque marche dans le classement mondial et africain des Pays plus ou moins heureux.
  • Le retour des pigeons voyageurs : colombophilie au Sahel

    Par
    Ils n’ont aucunement l’ambition de défier les drones, les satellites de la communication mis en orbite, les réseaux sociaux, le net et moins encore les cerfs-volants. Les colombes ou les pigeons, depuis l’arche de Noé, ont été fidèles à la mission qui leurs avait été confiée
  • Une pandémie de sable. La Covid au Sahel

    Par
    Ici chez nous elle est de sable. Fragile, imprévisible, déconcertante, insistante, invasive et inclusive partout où tu regardes. La Covid de sable est comme une évidence qui n’a nullement besoin de démonstration.
  • Une Constitution longue dix ans. Aventures de sable

    Par | 2 recommandés
    C’est bien la deuxième fois que cela se passe au Niger. La Constitution de la Septième République a fêté, en sourdine, son dixième anniversaire d’existence le passé 25 novembre, jour de sa promulgation. Le Niger, jeune République hôte du Sahel qui, entre les rivages de la mer appelée Sahara, nage comme un bateau de sable au milieu des intempéries des démocraties ‘tropicalisées’ de nos jours.
  • Refus de sable. Formes de résistances sahéliennes

    Par | 1 recommandé
    Vous ne nous aurez plus comme esclaves. Nous ne nous vendrons plus aux négriers de notre temps. Nous ne croyons pas et nous ne confions plus dans votre démocratie biaisée de bulletins. Nous ne sommes pas si obéissants, comme vous le pensiez, à vos lois et décrets de sortie de crise. Nous ne voulons plus justifier les pièges humanitaires que vous-mêmes vous contribuez à créer.
  • L’histoire c’est nous. Notes Sahéliennes

    Par
    Oui, parce que la véritable histoire c’est nous. Nous qui se noient dans la Méditerranée et qui s’ égarent dans le désert du Sahara avant même d’arriver où nous ne savons pas si l’on sera acceptés. Nous, frère jumeaux du sable auquel nous retournons volontiers après avoir vécu un temps dans cette étrange planète de Terre.