Blog suivi par 18 abonnés

Le blog de Mauro Niger

  • Niamcoco. Le Complexe Commercial qui manquait à Niamey

    Par
    Que serait-il une capitale qui mérite ce nom sans un Centre Commercial ? De Niamey Nyala à Niamcoco la distance lexicale est minime. De la capitale ‘coquette’ (Nyala) à Niamcoco il n’y a que du sable qui sépare les deux.
  • En attendant Godot et d’autres comme lui au Sahel

    Par | 1 recommandé
    C’est une œuvre digne du meilleur Samuel Beckett, bien connu dramaturge irlandais. Les bienfaiteurs globaux et certains agents locaux l’avaient annoncé, pronostiqué et même quantifié. L’impact du Coronavirus en Afrique en général et au Sahel en particulier aurait fait des ravages.
  • La tempête de sable de Niamey

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Le lundi passé 4 mai il faisait plus chaud que d’habitude depuis le matin. Toutefois rien ne laisser penser ce qui serait arrivé vers les 14 heures d’ici. On voyait le ciel changer de couleur et ensuite un grand nuage jaune-marron s’approchait de notre point d’observation du phénomène.
  • Comme du sable que le vent du Sahel amène lointain

    Par | 1 recommandé
    La morgue de l’Hôpital National de Niamey se trouve en face du Nouveau Centre de Conférences Mahatma Gandhi, symbole du dynamisme de la coopération avec l’Inde, a été inauguré cette année.
  • La ‘coronisation’ du monde et les résistances africaines

    Par
    Il y a couronne et Corona. La couronne d’épines est d’actualité, ces jours-ci, entre églises, cathédrales, mosquées et lieux de culte désertés. Même le masque qui cache et protège symboliquement de l’épidémie est, à sa manière, une couronne, une couronne de tissus ou d’autre matériel adapté à l’usage
  • ‘Nous sommes tous l’Italie’ ont écrit 17 réfugiés soudanais de Niamey

    Par
    Ils l’ont écrit dans une lettre adressée à l’UCR de Niamey. Les auteurs de la missive sont 17 soudanais qui, depuis le ‘sit-in’ devant le siège de l’Agence onusienne, ont été accueillis et puis transférés dans le camp des réfugiés de Hamdallaye, près de la capitale.
  • Corps couronnés de sable dans le Sahel

    Par
    Elle aurait être ensevelie ce jeudi matin. Pour éviter tout risque de contamination du Coronavirus, l’enterrement a été déplacé à une date ultérieure. Son corps de sable repose dans une cellule frigorifique de la morgue de l’Hôpital National de Niamey, avec un double tarif journalier par rapport aux nationaux.
  • A Niamey il a plu sur le virus: le court printemps du Sahel

    Par
    Bien vrai. Déjà la nuit d’avant il faisait excessivement chaud et la matinée semblait encore plus étouffante. Ceci dit, la pluie tombée sur Niamey le soir du vendredi a été, pour beaucoup, au moins exceptionnelle pour la quantité d’eaux déversée en ville.
  • Le jour que l’Europe contamina l’Afrique

    Par | 2 recommandés
    Jusque-là relativement épargnée par l’inexorable ‘Coronavirus’, l’Afrique, estimée héberger les plus dangereuses épidémies de ces dernières décennies, a été touchée à son tour par le virus en question. A la date de l’écrit six Pays de notre continent sont déclarés affectés par la maladie.
  • Thierno, le vitrier du Sahel

    Par | 1 recommandé
    Il a appris le métier dans la capitale de la Guinée, Conakry. Son père décédé et lui, Diallo Thierno, en tant que nouveau chef de famille responsable de ses petits frères, s’en va en Algérie où l’on a célébré un an du début du mouvement populaire Hirak