Blog suivi par 17 abonnés

Le blog de millan

  • L’autre Gauche : Et maintenant, on fait quoi ?

    Par
  • Ce Président qui a tout oublié et va tout perdre

    Par | 2 recommandés
    Aujourd’hui, le parti socialiste ressemble à un gros cargo servi par un équipage dont le nombre s’amenuise au fil des désertions et se trouvant au bord de la mutinerie. Les fidèles qui restent voient avec consternation leur capitaine persister dans l’idée de suivre le sillage d’un autre navire au sinistre pavillon brun.
  • « Le fils de Saul » : Une leçon de cinéma et d’Histoire

    Par
    Le texte qui suit est le premier paragraphe du dernier chapitre du livre de Jorge SEMPRÚN « Une tombe au creux des nuages ». (1)« Il n’y aura bientôt plus de survivants ou de témoins directs de l’extermination qui eut lieu dans les camps nazis. Cette évidence démographique appelle deux conséquences. La dernière mémoire des camps est la mémoire juive, pour la simple raison qu’il y eut des enfants déportés. La mémoire juive doit donc prendre à son compte la mémoire des déportés résistants, toute la mémoire des camps. Seule la littérature peut endosser cette mémoire à l’adresse des générations suivantes. Et la rendre vivante à nouveau, comme l’a récemment fait Yannick Haenel avec son livre Jan Karski. (2) »
  • Pour « Le Figaro », une semaine bien remplie

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
  • Chazal excit

    Par | 1 recommandé
    Grand émoi sur les réseaux sociaux et dans la blogosphère, Claire  Chazal a été remerciée, a reçu son congé comme un vulgaire domestique, virée comme un simple ouvrier, liquidée comme un OS ordinaire.  Elle qui a, pendant plus de vingt ans, porté la bonne parole du MEDEF, semé le trouble dans les esprits sur ce qu’entreprenait
  • Il faut plus qu’une pétition pour stopper l’appétit d’un capitaliste

    Par | 2 recommandés
    Une pétition circule actuellement pour exiger que l’émission de canal +  « Les Guignols de l’info » reste non cryptée. C’est totalement inepte ! Si une pétition doit être proposée c’est bien celle qui exigerait que la loi sur la prise de contrôle d’une entreprise soit respectée et s’agissant des medias, de s’opposer à la concentration entre les mêmes mains de plusieurs grands medias. Après le trio à la tête du groupe « le Monde », Bolloré (Vivendi), Drahi, sont entrain de construire des groupes de medias et de communication capables de porter au pouvoir, à nouveau, n’importe quel ambitieux attiré par l’argent et le pouvoir et respectueux des intérêts de ses commanditaires.
  • Espionnage : L’arroseur arrosé

    Par | 1 recommandé
  • Adieu, camarade

    Par | 3 recommandés
  • Le hareng… de la discorde (3)

    Par | 5 recommandés
    Un second drone vient d’être lancé, après le premier de Cécile Duflot, par Henri Weber, solférinien de choc, avec pour objectif de déconsidérer dans l’opinion l’opposant le plus déterminé à la politique néfaste du pouvoir, Jean-Luc Mélenchon.http://www.liberation.fr/politiques/2015/05/24/jean-luc-melenchon-halte-au-complotisme_1315885Même support : « Libération », même mode : une tribune. Dès lecture du premier paragraphe, saute aux yeux le mensonge et la fourberie de l’auteur. Lecteur attentif et quotidien de la presse sur le net, je n’ai jamais rien lu d’une quelconque théorie complotiste de la part du fondateur du Parti de gauche, jamais… et si par hasard complot il y avait, on sait avec quelle délectation les folliculaires s’en seraient emparés. Lorsque l’on propage une énormité semblable, l’honnêteté intellectuelle commande d’indiquer sa source par une note en fin de texte.
  • Le hareng… de la discorde (2)

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    Madame Duflot répond dans une chronique parue dans « Libération » avec véhémence pour ne pas dire virulence (On la sent plus qu’agacée) au pamphlet de J.-L. Mélenchon. « Le hareng de Bismarck ». C’est son droit. Je dirai qu’elle a tord, c’est mon droit. Pourquoi ? Parce qu’elle donne l’impression de ne pas avoir lu avec assez d’attention le livre en question. Là où elle voit invective, je vois un rappel indispensable du passé destiné à bien situer l’époque et distinguer les erreurs, les manquements… sur un ton un peu vif ? D’accord, c’est un pamphlet où il y a, et c’est heureux, de la virulence mais qui ne sort pas des limites de la bienséance.