Blog suivi par 32 abonnés

Le blog de Nathalie Achard

  • CE QUE JE PENSE DE L’AUTRE, C’EST CE QUE JE SAIS DE MOI

    Par
    Mais qu’est-ce qui fait si peur dans les mouvements de lutte contre les discriminations ? Certainement que celles et ceux qui y participent fassent la même chose et discriminent à leur tour.
  • LE CONSENTEMENT, OTAGE BÂILLONNÉ DES SYSTÈMES D’OPPRESSION

    Par | 1 recommandé
    Le consentement est souvent traité à la légère et instrumentalisé pour obtenir exactement le contraire de ce qu’il signifie, comme si un silence ou un « oui » étaient suffisants. Comme si un « non » n’avait pas le sens de sa stricte définition. Mais comment est-ce possible ?
  • L’oppression, ce droit inaliénable

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Mi-novembre, le député britannique Ben Bradley a suggéré la création d’un « ministère des Hommes » au service de la protection des hommes blancs hétérosexuels. Impossible de ne pas commenter.
  • Y a-t-il une bonne et une mauvaise façon de parler de sa souffrance ?

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    Point de vue personnel et non violent sur le sujet du « féminisme qui en fait trop » versus le « féminisme qui sait se tenir ».
  • Au secours ! Suis-je en sécurité ? Ai-je de l’importance ?

    Par | 4 recommandés
    Ces deux questions hantent en permanence notre psyché. Et dans une société de prédation et de soumission comme celle dans laquelle nous vivons, elles restent la plupart du temps sans réponse satisfaisante. Ce questionnement sans résolution crée des souffrances inimaginables et des situations d’opposition inextricables. Et vous, vous sentez-vous en sécurité ? Pensez-vous avoir de l’importance ?
  • Ces récits dominants qui donnent des cauchemars

    Par | 1 recommandé
    Quelques semaines après le déconfinement force est de constater que le « plus jamais ça », appelé de tous nos voeux par nos perceptions modifiées par le confinement, n’a pas émergé. Rien d’étonnant puisqu’aucun récit dominant n’a été réellement modifié. Et le discours du PR d’hier le confirme puissamment.
  • George Floyd, toutes et tous témoins, toutes et tous responsables

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Cette tragédie parle de la pire violence que nous puissions nous faire subir entre humains. Celle qui consiste à décider que l’autre n’a pas le droit d’exister. Et le soumettre, le distordre, le briser, le tuer en pensant en avoir le droit.
  • LA Covid-19, pas LE Covid-19, un détail pour vous? Pour moi ça veut dire beaucoup

    Par | 6 commentaires | 6 recommandés
    Mi-mai l’Académie française a tranché : plus question de dire ou écrire, LE Covid-19. C’est maintenant LA Covid-19. Un détail ? Justement, comme le Diable se cache dans les détails, il est important de le décrypter et d’observer ce que cela dit du monde d’avant/après/maintenant/je ne sais plus quand.
  • Coronavirus: liberté, responsabilité et anxiété

    Par | 3 commentaires | 12 recommandés
    En début de semaine dernière paraissait dans Le Monde une tribune qui titrait « Substituons temporairement au terme “liberté” de notre devise française celui de “responsabilité” ». En fin de la même semaine, Alain Duhamel faisait quant à lui le lien entre peur et responsabilité, se réjouissant que l’anxiété des Français les rendraient plus raisonnables. Court billet d’inquiétude.
  • Covid-19. Le monde d’après, c’est où? Le jour d’après, c’est quand?

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Si cette question de la transformation du système dans lequel nous vivons est particulièrement vive depuis quelques semaines, en lien avec l’incertitude ambiante, elle ne date pourtant pas d’hier. Pour y faire face et se donner les moyens d’appréhender ce sujet crucial et parfois vertigineux avec humilité, lucidité et énergie, voici une proposition de découpage de l’espace d’action.