Blog suivi par 225 abonnés

Contre la machine à décerveler (le blog de Nicolas Roméas)

Acteur culturel, auteur, Nicolas Roméas fait aujourd'hui partie de l'équipe de bénévoles du site L'Insatiable (www.linsatiable.org) en tant que rédacteur en chef. Il participe également à la nouvelle revue L'Insatiable papier.
Paris - France
À propos du blog
Les humeurs vagabondes de Nicolas Roméas, ancien directeur éditorial de la revue Cassandre/Horschamp et actuel rédacteur en chef bénévole du journal en ligne L'Insatiable (www.linsatiable.org).
  • Pourquoi la présence des artistes est vitale

    Par | 7 commentaires | 23 recommandés
    Devant l'Opéra de Paris Devant l'Opéra de Paris
    Ce qui explose aujourd’hui dans différents lieux consacrés à ce qu’on appelle les arts vivants, en liaison avec le mouvement social qui agite ce pays, n’est pas rien. Ça montre avec force ce que nous n’avons cessé d’affirmer avec Cassandre/Horschamp puis avec L’insatiable.
  • Diagnostic du docteur Tchang

    Par | 2 commentaires | 14 recommandés
    Monster Hunter © DR Monster Hunter © DR
    La stratégie du choc ne marche plus, nous sommes désormais vaccinés, elle ne marchera plus jamais, elle ne peut plus marcher, au bord du précipice. Leur lugubre folie, triste psychose sans gloire et sans beauté, ne nous impressionne pas. Elle inquiète simplement, comme celle d'un gosse en bas âge qu'on aurait par mégarde laissé s'emparer d'une bombe atomique pour jouer avec.
  • À quoi sert vraiment l'art

    Par | 11 commentaires | 18 recommandés
    Francisco de Goya, La romerìa de San Isidro © DR Francisco de Goya, La romerìa de San Isidro © DR
    Chez nous, en Occident, la puissance de ce geste qu'on appelle art (un mot qui dégoûtait Jean Tinguely) peut à de très rares moments être réactivée. Bien qu'ils ne reculent devant rien, ce geste est l'un des derniers dont les prédateurs ne peuvent s'emparer sans que ça ne se voie sur l'instant.
  • Bref résumé (rêverie)

    Par | 5 recommandés
    Ếtre humain © Olivier Perrot Ếtre humain © Olivier Perrot
    Ils continueront aveuglément jusqu'à la fin, s'ils le peuvent, jusqu'à la désertification totale. Depuis de nombreux siècles, en Occident, de médiocres prédateurs au pouvoir exploitent, pour les transformer en profit, le travail et les inventions de ces femmes et ces hommes qui ne cherchent pas le pouvoir.
  • Désert et vent mauvais

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    Photogramme © Olivier Perrot Photogramme © Olivier Perrot
    Comme en 1995, secoué par la violence des financiers qui veulent absolument sa peau, le déchiquètent, le réduisent en lambeau, le pays s'arqueboute net pour bloquer le processus de destruction en cours...
  • À un frère d'armes

    Par | 1 commentaire | 17 recommandés
    Jean Bojko Cabinet de Poésie Générale © TéATr’éPROUVèTe Jean Bojko Cabinet de Poésie Générale © TéATr’éPROUVèTe
    Je ne sais pas exactement pourquoi, ce mot sublime d’Henri Michaux me traverse à l’instant : « Ne faites pas le fier, respirer c’est déjà consentir ». Peut-être parce qu'aujourd'hui je pense à Jean et que cette drôle de sentence douce-amère m'évoque sa présence.
  • APPEL / PAROLES D'HOSPITALITÉ (Karine Mazel, conteuse)

    Par | 8 commentaires | 7 recommandés
    © Olivier Perrot 2019 © Olivier Perrot 2019
    Nous, artistes et artisans de la parole et des langages symboliques (conteurs, auteurs, poètes, slameurs) héritiers d'une tradition fondée sur les voyages, les migrations, et la libre circulation des personnes et des idées, rappelons que l'hospitalité est source d'enrichissements et d'une créolisation* culturelle féconde (*Edouard Glissant).
  • No land's man (blues)

    Par | 15 commentaires | 21 recommandés
    tre-panation
    De nous que reste-t-il ? Nos troupes disséminées, nos erreurs jamais absoutes, jamais pardonnées par nous-mêmes, nos cœurs plus que meurtris, rouillés, rongés, abîmés par le temps. Un temps qui est très peu le nôtre.
  • Déchirement

    Par | 10 commentaires | 25 recommandés
    © Olivier Perrot © Olivier Perrot
    Soudain, après des décennies de soumission et de déperdition, on touche à l'essentiel, par des voies détournées comme c'est toujours le cas. Un drôle d'uniforme jaune, laid, assez pathétique, libère le flux de la parole entre ceux qui ne pouvaient entrer en contact que dans le conflit ou la tentative de convaincre, sans issue, chacun prisonnier d'un sac de nœuds inextricables.
  • Point de bascule

    Par | 22 commentaires | 18 recommandés
    Photogramme © Olivier Perrot Série les humains Photogramme © Olivier Perrot Série les humains
    Le représentant de commerce local de la grande industrie et de la finance internationale use de méthodes éprouvées, à base de séduction superficielle et de violente répression. Des méthodes certes connues de tous depuis longtemps qui permettent de faire taire les opposants, les discréditer, les diviser, et créer de la confusion dans les esprits.