• Tentative de réécriture d'un manifeste pour la «culture»…

    Par Nicolas Roméas | 12 commentaires | 18 recommandés
    © Olivier Perrot © Olivier Perrot
    Jusqu'au dernier mandat de François Mitterrand, la culture a été l'un des piliers de la politique nationale et des programmes des différents partis français. Sincèrement ou non, pendant chaque campagne électorale, il était alors inconcevable de ne pas en parler, de ne pas avoir de projet, ne serait-ce qu'en termes de budget - et surtout d'orientations - du ministère créé en 1959…
  • La grave faute des politiques (ou l'impossible absence)

    Par Nicolas Roméas | 2 commentaires | 9 recommandés
    © Olivier Perrot © Olivier Perrot
    Nous alertons depuis deux décennies sur ce sujet: l'importance fondamentale des outils du symbolique (ce qu'on nomme souvent l'art et la culture), pour l'avenir de l'être humain, un être humain digne de ce nom. Mais décidément on a le sentiment que c'est «mort», la cause est entendue, à quoi bon parler de ça ? Ils ne veulent pas s'y mettre. Insistons jusqu'à ce qu'ils entendent. Pas le choix.
  • Quand l'autorité confine au totalitarisme

    Par Nicolas Roméas | 1 commentaire | 3 recommandés
    Je viens de recevoir ce message d'une amie chère, psychologue dans la région Rhône Alpes…
  • Armand Gatti, trésor national bien vivant

    Par Nicolas Roméas | 1 commentaire | 7 recommandés
    Armand Gatti © la Parole errante Armand Gatti © la Parole errante
    Guerrier métaphysique suivant du doigt chaque ligne du poème, chaque trace de ce parcours qui mena du quartier Saint-Joseph à Monaco où il naquit d'une mère femme de ménage et d'Auguste G. l'éboueur, au camp de Lindemann puis à la forêt de la Berbeyrolle, le maquis de Georges Guingouin, jusqu'à son dernier havre de Montreuil où il nous offre sa présence.
  • L'action artistique est une action politique

    Par Nicolas Roméas | 5 recommandés
    Photogramme Olivier Perrot © Olivier Perrot Photogramme Olivier Perrot © Olivier Perrot
    Le monde semble sur le point de succomber, Cap au pire comme dit Samuel Beckett. Les tenants du chiffre semblent sur le point de l'emporter définitivement, de réaliser leur rêve de mort. D'imposer leur vision d'un être humain réduit à sa plus médiocre et sinistre expression. Ils ont même inventé un mot pour ça : transhumanisme.
  • Un homme

    Par Nicolas Roméas | 1 commentaire | 7 recommandés
    roustang
    Un homme de très grande valeur, François Roustang, nous a quittés il y a quelques jours. Un homme qui est allé jusqu'au bout de son beau et difficile chemin (et cependant joyeux, ajouterais-je) et qui a, comme disent poétiquement les anciens Chinois, atteint la «longue vie», c'est-à-dire ce que nous appelons, sans doute, l'éternité.
  • Sois libre et consomme (et tuons l'art et la culture)!

    Par Nicolas Roméas | 34 commentaires | 45 recommandés
    Sainte Machine @ Olivier Perrot Sainte Machine @ Olivier Perrot
    Ça fait longtemps qu'on voit venir le phénomène, il vient de loin. Mais ça y est, nous y sommes. La stratégie des pouvoirs financiers, de ce monstre nommé capitalisme ou néolibéralisme qui nous dévore, devrait maintenant apparaître clairement aux yeux de tous.
  • Les enfants de Cassandre

    Par Nicolas Roméas | 4 recommandés
    revues-wallon-2
    Au moment de la traversée d'une très violente tempête, je reprends sur mon blog un texte qu'Emmanuel Wallon, professeur de sociologie politique à l’Université de Nanterre, grand érudit et connaisseur en la matière, nous a fait l'honneur de nous offrir il y a quelques jours sur la place et le rôle de notre revue de sa naissance en 1995 à nos jours, à travers l'évolution des politiques culturelles.
  • Il faut construire des archipels

    Par Nicolas Roméas | 2 recommandés
    Nous l'avons dit ici récemment : l'équipe de Cassandre/Horschamp - l'Insatiable, en perdant une grande part de ses soutiens publics, vient de subir un revers très important qui met en péril nos activités (évidemment non rentables) en faveur du lien art/société. Cependant, au même moment, vient de paraître un travail éditorial collectif dont nous sommes très fiers.
  • Notre radeau dans la tourmente

    Par Nicolas Roméas | 3 recommandés
    Cela fait maintenant vingt-et-un ans qu'avec plusieurs équipes successives d'une vaillance et d'une résistance rare alliant diverses générations et quelques fidèles pionniers toujours présents, nous tenons à bout de bras cet outil au service de la circulation de l'art et de la culture qui s'est appelé Cassandre, puis Cassandre/Horschamp et se nomme aujourd'hui L'Insatiable.