Son blog
47 abonnés Pascal B
Ses éditions
Voir tous
  • Covid : que faire face à la crise qui se prolonge ?

    Par
    Défendre un horizon de rupture démocratique face à la gestion cynique et inefficace du gouvernement
  • Pétition. Suspension des brevets sur les vaccins !

    Par
    La campagne de vaccination piétine, le gouvernement et les pouvoirs publics ne sont pas en capacité de faire face aux besoins, par manque d’anticipation, mais surtout parce que les laboratoires pharmaceutiques se réservent la possibilité de faire de gigantesques profits grâce aux brevets sur les vaccins autorisés.
  • L'urgence d' une campagne vaccinale de masse

    Par
    Voici la nouvelle produc­tion du groupe de travail Covid d’En­semble insou­mis et d’En­semble!. Publié simul­ta­né­ment sur les les sites d’En­semble!, d’ Ensemble!insou­mis, de Reve 86 et de bien d’autres sites de la galaxie.
  • La pandémie existe et tue, le nier est politiquement nocif.

    Par
    A propos d’une tribune parue sur le site de Regards http://www.regards.fr/idees-culture/article/tribune-le-confinement-constitue-un-remede-pire-que-le-mal-pour-la-societe voici une tribune collec­tive en réponse à l’ini­tia­tive de quelques mili­tant.e.s d’En­semble! insou­mis et d’autres, à laquelle j’ai (un peu) parti­cipé:
  • Revue Pratiques: "Cherche médecin désespérément".

    Par
    "L'obligation faite aux patients d'avoir un médecin traitant a rendu criant le déséquilibre entre « l'offre et la demande » : les patients ont du mal à trouver des « médecins traitants », mais aussi des psychiatres, des spécialistes, des orthophonistes, des dentistes…"
Voir tous
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    La psychiatrie en deuil

    Par
    Jeudi 13 février, une infir­mière exerçant au centre spécia­lisé de Thouars est morte dans l’exer­cice de son métier, tuée par un jeune patient hospi­ta­lisé. Nous sommes forte­ment touchés par ce drame qui brise une vie, une famille, des collègues et amènera proba­ble­ment ce patient au crépus­cule quand il s’en rendra compte.es
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    Face aux philippiques, grève et action

    Par
    Nous avons participé, avec les autres forces du Printemps de la psychiatrie, à la manifestation jeudi 14 novembre dernier, avec beaucoup de médecins et de soignants non médecins. Plus de 10 000 dans la rue et une multiplicité de rassemblements de plusieurs centaines dans les régions : ce fut un succès pour nous et un coup de semonce pour le gouvernement.
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    La psychanalyse mise au ban: défendons la liberté de pensée!

    Par
    (...)Ces tenants de l'éradication de la psychanalyse, qu'ils qualifient d' « antisociale » , mènent cette bataille depuis une vingtaine d'années avec l'appui des technocrates néolibéraux des gouvernements successifs. En 2004, la Haute autorité de santé affirma que les approches psychothérapeutiques étaient « non pertinentes » avant de devoir piteusement se rétracter. ...
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    Pétition. Contre l’exclusion de la psychanalyse.

    Par
    Dans une tribune parue le 22 octobre dernier dans l’Obs – « Pourquoi les psychanalystes doivent être exclus des tribunaux » – il fut demandé, par ce biais, que la psychanalyse soit bannie de la cité. Et également requis que ne soient plus recrutés dans les universités d’enseignants-chercheurs déclarant se référer à celle-ci.
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    Arrachons l'hôpital public des mains de l'infamie! Le 14 novembre : tous en grève !

    Par
    Nous vivons aujourd’hui la conséquence des politiques de santé des dernières décennies encore aggravées par le gouvernement actuel. C’est au nom de la « maîtrise comptable des dépenses » que sont menées ces politiques insensées.