Patrice Bride – coopérative Dire Le Travail

Coopérative Dire Le Travail : tout un programme !

Paris

Sa biographie
Une envie majeure à ce jour : contribuer à l'émancipation des travailleurs (celle qui sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes), et pour cela explorer toutes les possibilités de développer l'expression de chacun sur son travail, dans le cadre d'ateliers d'écriture ou de discussion du travail, ou dans des publications. Prendre la parole, pour ensuite prendre la main sur son travail.
Son blog
23 abonnés Le bon travail, ça se discute
Ses éditions
Voir tous
  • Au risque de se déplacer

    Sortir de chez soi est dangereux. Comment a-t-on appris par exemple à vivre avec la menace que représentent les automobiles ? Est-ce qu’on peut s’en inspirer pour apprendre à vivre avec l’insécurité sanitaire provoquée par le virus ?
  • Quel ennemi combattre ?

    On s’est beaucoup moqué de Macron et de sa guerre grotesque contre un virus. Une invitation à réfléchir aussi aux limites d’autres métaphores guerrières : combattre le gouvernement, le capitalisme, les inégalités... Mais encore ?
  • Restez chez vous, on s’occupe de tout

    Que faire face à la pandémie ? À écouter les discours médiatiques, on peut avoir l’impression que l’issue relève avant tout des stratégies mises en place par les pouvoirs politiques, éclairés par les savoirs de la science médicale. Ce que je comprends de l’analyse du travail me persuade que c’est plutôt dans les ressources de l’activité que s’élaboreront les remèdes.
  • Quand le capital se désintéresse du travail

    Le lock-out (fermeture des usines) est une arme usuelle des industriels pour mettre fin à une grève. Nous découvrons ces jours un gigantesque lock-down (confinement), organisé par des États de toute option politique, au risque d’une dépression économique inouïe, et tout cela parait-il pour sauver des vies. Qu’arrive-t-il donc au capitalisme ?
  • Une épidémie de plus, un évènement politique inédit

    La pandémie en cours est une catastrophe. Comme le sera la prochaine épidémie de bactérie résistante aux antibiotiques, la prochaine crue centennale de la Seine, le prochain séisme pour Istanbul ou San Francisco, la prochaine canicule, etc. Ce qui est nouveau dans le cas de cette crise sanitaire, c’est la réaction des États, et l’ampleur de la crise économique et sociale que celle-ci provoque.
Voir tous