Blog suivi par 20 abonnés

En passant...

  • L'arbre qui cache la ministre

    Par | 36 commentaires | 28 recommandés
    Menacée par une procédure judiciaire engagée par l'inspection du travail, la librairie parisienne « L'arbre à lettres » vient d'être autorisée à faire travailler des salariés le dimanche par le préfet de Paris. L'ombre de la ministre de la culture, Françoise Nyssen, plane sur cette opportune décision.
  • Muriel Pénicaud fait la chasse à la contestation

    Par | 18 recommandés
    La ministre du travail vient de mettre à pied une inspectrice du travail et d'engager à son encontre une procédure disciplinaire. Son tort ? Avoir pris part à l'action militante qui a perturbé le congrès des DRH organisé le mois dernier au Pré Catelan, et y avoir publiquement critiqué l'attitude et l'action de la ministre.
  • #balancetonporc à l'inspection du travail

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    Trois syndicats de l'inspection du travail interpellent publiquement la ministre du travail, Muriel Pénicaud, et la secrétaire d’État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, sur les violences sexuelles et sexistes au travail.
  • Philippe Poutou, une voix de trop?

    Par | 6 commentaires | 15 recommandés
    Des centaines de kilomètres parcourus, des milliers de maires rencontrés, une pétition et un appel de personnalités lancés en janvier, mais le compte n'y est toujours pas. Le Nouveau parti anticapitaliste (NPA), qui a reçu le parrainage du député européen écologiste José Bové, n'est à ce jour pas sûr de pouvoir présenter Philippe Poutou à l'élection présidentielle de 2017.
  • Les casseroles de Tefal et de l'administration du travail

    Par | 31 commentaires | 41 recommandés
    Dans un avis rendu sur saisine d'une inspectrice du travail, le Conseil national de l'inspection du travail remet sévèrement en place Tefal, le MEDEF et l'administration du travail.
  • Sur le Tour de France, le sénateur Bailly perd les pédales

    Par | 29 commentaires | 17 recommandés
    Mardi 3 juillet 2012, à Orchies, dans le Nord, point de départ de la troisième étape du Tour de France. Des inspecteurs et contrôleurs du travail et de l'URSSAF mènent une opération de lutte contre le travail dissimulé sur réquisition du Procureur de la République. C'était compter sans Monsieur Dominique Bailly, maire de la commune et sénateur socialiste
  • Pourquoi je n'ai pas signé la tribune dans Mediapart

    Par | 41 commentaires | 7 recommandés
    Etre acteurs plutôt que spectateurs, d'accord, mais sans quitter le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) : Catherine Samary, membre fondatrice de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) et du NPA, militante féministe et altermondialiste, explique son refus de signer la tribune parue dans Mediapart sous le titre "Pourquoi nous allons rejoindre le Front de gauche".
  • Pour une véritable représentation populaire

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Le 25 mars 1871, à la veille de l'élection municipale organisée par la Commune de Paris, le comité central de la Garde nationale appelle les citoyens parisiens à inaugurer "la véritable représentation populaire" et à se méfier des candidats "ambitieux", "parvenus", "parleurs" ou de ceux "que la fortune a trop favorisés".
  • Violences sociales : la mesure de l’insupportable

    Par | 2 recommandés
    Philippe Poutou - Parole directe © PatrickDaquin
    "Le 1er mars, Nicolas Sarkozy, en visite à Bayonne, a été hué, rien n’a été détruit. Mais au 20 heures de TF1, Philippe Poutou fut sommé de dénoncer ces «violences». Il a refusé et il a eu raison. Car les violences sont ailleurs. Elles sont invisibles, dissimulées, quoique vécues au quotidien par la majorité de la population" : Sandra Demarcq, Alain Krivine, membres du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et Willy Pelletier, sociologue à l'Université de Picardie, reviennent sur le chahut organisé lors de la visite de Nicolas Sarkozy à Bayonne
  • Poutou, Letchimy et Moustaki

    Par | 4 commentaires | 10 recommandés
     © Photothèque Rouge/MILO © Photothèque Rouge/MILO
    Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à l'élection présidentielle, Philippe Poutou, a déposé ce matin au Conseil constitutionnel les 572 signatures d'élus, qui lui permettent de participer au scrutin. Au même moment, l'auteur-compositeur et interprète Georges Moustaki lui apportait son soutien dans une tribune publiée par le Huffington Post.