Fleur de Lupin

Enseignante coopérative

France

Sa biographie
En plein confinement, devenue relais local (numérique) du "Monde d'après". Espère sortir de l'expression maintenant galvaudée pour en faire une arme commune et réelle contre le néo-libéralisme dévastateur et son productivisme. Et ses rapports de domination. Ligne de conduite : viabilité écologique et sociale, deux versants d'une même médaille, dans le respect profond de chacun.e. Pas de panique : il n'y a rien à inventer, tout est à portée de main ! Rêve d'une cantine auto-gérée de quartier, alimentée en agriculture pirate (au début), et où on se partagerait savoirs et savoirs-faire en étant libéré.e.s des examens et de la compétition, où toutes et tous seraient autrices et auteurs (au sens Freinet du terme). Instauration du salaire à vie. Les actionnaires et autres prétendu.e.s puissant.e.s du "Monde d'avant" pourraient avoir une place, à condition qu'ils et elles acceptent un suivi psychiatrique et contribuent, enfin !, comme leurs semblables, à la société. Désirs d'une démocratie pour de vrai. Ce serait peut-être l'anarchie : alors, chiche !
Son blog
4 abonnés Le blog de Fleur de Lupin
Voir tous