Blog suivi par 9 abonnés

Le blog de Simone GABORIAU

  • En Turquie, l’injustice n’en finit pas: 10 ans de prison pour Murat Arslan

    Par | 3 commentaires | 13 recommandés
    Confirmation en appel de la condamnation à 10 ans d’emprisonnement du magistrat turc Murat Arslan. Le rapporteur spécial des nations unies «pour l’indépendance des juges» avait demandé en appel un procès équitable, soulignant une atteinte grave et flagrante à l’indépendance du pouvoir judiciaire. Il n’a manifestement pas été entendu. C'est un symbole du manque d'état de droit dans ce pays.
  • Louis Joinet, un magistrat engagé porteur de paix

    Par | 9 commentaires | 23 recommandés
    Le Syndicat de la magistrature est en deuil. Louis Joinet, un de ses fondateurs historiques, dont l’engagement est toujours resté vivace, nous a quittés le 21 septembre ; il demeurera une référence forte pour tous anciens ou plus jeunes.
  • Turquie, témoignages de la répression contre les magistrats

    Par | 1 commentaire
    Après la tentative de coup d’état en Turquie, le 15 juillet 2016, près de 2500 magistrats ont été emprisonnés et 4500, révoqués. MEDEL a reçu en 2016 et 2017 de nombreuses lettres de magistrats. Il les publie et proclame : Tant qu’il restera un seul magistrat détenu à cause de son combat pour l’indépendance de la Justice, aucun autre magistrat en Europe ne pourra se sentir libre et indépendant.
  • TURQUIE, Murat Arslan, prix Vaclàv HAVEL des droits de l’homme toujours en prison

    Par | 1 recommandé
    Murat Arslan magistrat Turc, défenseur de l’indépendance de la justice, lauréat du prix Vaclàv HAVEL des droits de l’homme de 2017, est toujours en prison. Il risque une longue peine d'emprisonnement ! Ce simili-procès qui bafoue les principes du procès équitable est emblématique des procédures qui s’abattent contre les opposants et les contre-pouvoirs.
  • LOUP BUREAU : LA MOBILISATION DOIT CONTINUER

    Par | 2 commentaires
    Le sort tragique de Loup Bureau n’est qu’un symptôme de la fin de l’état de droit démocratique en TURQUIE. Et la mobilisation doit continuer. Il importe d’être aux côtés des démocrates turcs dans un mouvement en faveur d’un avenir serein de leur pays dans la plénitude d’une démocratie laissant toute sa place à une justice indépendante, une défense libre et une expression sans entrave.
  • TURQUIE : LA DETERIORATION DE LA JUSTICE AU COEUR DE LA CRISE DEMOCRATIQUE

    Par | 1 recommandé
    Plus de justice en Turquie = impossibilité de respecter les droits fondamentaux. Dans le contexte d'un état d'urgence donnant des pouvoirs sans aucun contrôle effectif au gouvernement, la répression arbitraire sévit chaque jour de plus en plus, la justice étant, quant à elle, sous l'emprise de l’exécutif car agissant sous le règne de la peur ( un quart de la magistrature emprisonné et/ou révoqué).
  • 2016: ne pas oublier les enfants Roms et leur sort indigne

    Par | 5 commentaires | 27 recommandés
    Le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies (CRC) contrôlant l'application de la Convention des droits de l'enfant entendra prochainement la France. J'ai eu l'honneur de présider le 27 juin dernier un «tribunal d'opinion» institué pour témoigner des violations graves, par l'Etat français, des droits de enfants Roms. Voici le verdict de condamnation; il ne doit pas rester sans suite !
  • Affaire Tapie … et si tout était normal…

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
  • Loi sur le renseignement, le mépris de l'esprit des lois

    Par | 8 commentaires | 12 recommandés
    « Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir » Montesquieu (De l’esprit des lois). Tétanisés par les attentats tragiques des 7, 8 et 9 janvier, les parlementaires ont massivement voté en faveur de ce projet de loi actuellement entre les mains de la commission mixte paritaire.
  • La justice française, une machine à punir les plus faibles

    Par | 18 commentaires | 17 recommandés
    L’article intitulé « La justice française une machine à blanchir »  interpelle nécessairement ceux qui rendent la justice.  Comme l’a parfaitement démontré le Live de Mediapart le 4 juin au soir, les choses sont beaucoup plus compliquées et moins manichéennes que le dit l'article. Le seul point commun des affaires citées est d’avoir fait la une de la presse.