Blog suivi par 88 abonnés

.

À propos du blog
.
Mots-clés
  • Siemens-Gamesa go home! Non aux éoliennes à Nesle la Reposte

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Un petit village où ma femme et moi nous sommes rencontrés, où je vis encore. Cent habitants, des bois et forêts traversés par des routes qui en toutes saisons poussent à presser les freins. Sangliers et chevreuils surgissent, inconscients, un coup au cœur, on pile. Une ancienne abbaye en bas, en haut une maison, la mienne, sans ma femme à présent.
  • Jean-Louis Trintignant, l'Emiliano Zapata du Saint Martin...

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    C’est l’Antoine Perraud avec son article promotionnel qui m’a refilé le virus pour le spectacle à Saint Martin, le théâtre proposant un récital de poésie. Jean-Louis Trintignant accompagné par Daniel Mille et ses musiciens accrochés à Astor Piazzola partage ses poèmes libertaires.
  • Salut Noé

    Par | 2 recommandés
    Nous ne nous sommes pas connus, mais lorsque ton grand-père m’a annoncé ta naissance il m’a soumis une devinette afin que je découvre ton prénom peu commun.
  • Salut Sultana

    Par | 2 recommandés
    Sans doute m’as-tu oubliée, nous nous sommes croisées il y a si longtemps. Quelques jours durant lesquels tu m’as laissée l’impression d’une moitié folle.
  • Salut beau-frère

    Par | 3 commentaires | 7 recommandés
    Souvent, traversant ton village, j’extirpe le bras par la vitre sans caresser le frein, question de parenté. Pour pas oublier les liens qui nous désunissent. T’es là, sur votre trottoir ridicule qui ne parvient pas à singer les grandes villes, alors que le talus, ça avait plus de gueule.
  • Salut Priscillia chérie

    Par | 3 recommandés
    Tu recevras cette lettre peu avant ton retour, avec les enfants. Vos vacances ont été trop courtes, ce temps sans vous interminable. Je hais mon patron qui m’a privé de vous,
  • Salut Irma

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Irma, c’est moi, et comme c’est mon anniversaire, je décide d’envoyer le récit du rêve de cette nuit à Irma elle-même, pour ne pas le perde. De plus, ça ne regarde personne.
  • Salut Clémentine

    Par | 4 commentaires | 12 recommandés
    Dans un calepin jauni, ton adresse est à moitié effacée, aussi il se peut que ma lettre soit ouverte au centre postal de Libourne afin de m’identifier pour me retourner le courrier. Inutile facteur, je n’en veux pas.
  • Salut Léo.

    Par | 4 recommandés
    Te souviens-tu de nos entrainements à vélo, de nos courses et la façon dont un jour, du coude, tu m’as fichu dans le fossé…
  • Salut Emmanuelle

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    Sans doute seras-tu surprise de ce message, c’est si loin, ça fait un bail et j’ignore si seulement tu es encore en vie. J’ai donc conservé ton adresse, tu vois…