Blog suivi par 14 abonnés

Le blog de Umar Timol

Artiste mauricien.
Ile Maurice
  • Goncourt, Nobel, Booker Prize… La récompense du dominant au dominé

    Par | 10 commentaires | 17 recommandés
    En 2021, le Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, le Tanzanien Abdulrazak Gurnah et le Sud-Africain Damon Galgut ont reçu de prestigieux prix littéraires. Des consécrations méritées, mais qui répondent aux attentes de la critique occidentale.
  • Fragment nocturne. Les prisons sont hors de soi et en soi.

    Par
    Les prisons sont hors de soi et en soi. L'asservissement n'est pas un mécanisme de l'esprit, un fantasme, dont on pourrait se libérer en exerçant sa volonté, il est réel, concret, ancré dans les rouages du système.
  • Fragment photographique

    Par
    La photographie, à l'ère des réseaux sociaux, est l'outil privilégié de notre narcissisme. On cherche dans le regard des autres ce désir qui rend possible le désir de soi. On se nourrit de l'autre, cette étrange substance qui sert à taire la violence de nos vides.
  • La barbarie des lumières.

    Par
    Ouvrez grandes vos oreilles. Écoutez attentivement. Est-ce que vous entendez le silence assourdissant des hérauts des droits de l'homme, ceux qui défendent, corps et âme, la liberté d'expression, qui citent Voltaire à tout bout de champ, qui prônent les valeurs de l'universalisme et de la tolérance ?
  • La magie de Madagascar : les haïkus du poète Abhay K.

    Par | 1 recommandé
    Le poète est condamné à la mélancolie de l’absence. Sa parole tend à saisir le réel mais le réel lui échappe. Le poème n’est jamais achevé, il demeure à l’état d’ébauche, comme suspendu entre le désir et la finalité du désir. Certains privilégient des formes lyriques pour combler ce vide, d’autres des formes plus épurées, parmi le haïku.
  • Modernité et divinisation de soi

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    La modernité est un projet de rupture radicale de l'être, elle le libère de toutes les appartenances, elle le désengage des vieilles certitudes, le réinvente et inscrit sa transcendance non hors de soi mais en soi.
  • La question palestinienne et le silence des intellectuels et des artistes

    Par | 1 recommandé
    Nombreux sont les intellectuels et les artistes qui sont sur tous les champs de bataille. Ils défendent les persécutés, les pauvres, les marginaux, les réfugiés, la veuve et l'enfant et j'en passe.
  • L'humain et l'inhumain.

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Il s'agit peut-être, au bout du compte, de choisir entre l'humain et l'inhumain, entre ce qui nous humanise et ce qui nous déshumanise.
  • Souleymane Bachir Diagne, philosophe du consensus mou ?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    La lecture de l'autobiographie de Souleymane Bachir Diagne, ' Le fagot de ma mémoire' ( Éditions Philippe Rey ) est plus qu'agréable. On suit, avec délectation, le cheminement de ce grand intellectuel, qui l'a mené de Saint Louis au Sénégal à l'université Columbia aux États-Unis.
  • Ceux qui nous humanisent

    Par | 1 recommandé