Blog suivi par 14 abonnés

Le blog de Umar Timol

Artiste mauricien.
Ile Maurice
  • Bangalore, la cité des couleurs

    Par | 1 recommandé
    Durant les premiers jours de mon séjour à Bangalore, j’étais abasourdi, littéralement pris dans un tournis d’émotions, tous mes sens en éveil, ballotté ici et là, incapable de réfléchir, de penser.
  • Pourquoi créer ?

    Par
    La création est un geste multiforme, vanité, narcissisme, libération de soi, quête spirituelle, tout s’y mêle, elle est au confluent de nombreuses virtualités mais, au bout du compte, quand il y réfléchit,
  • James Webb : La beauté désespérée des images.

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Nous vivons dans une époque apocalyptique, une guerre nucléaire qui anéantirait une bonne partie de l’humanité n’est pas improbable, nous procédons à la destruction systématique de la nature, les scientifiques parlent d’une sixième extinction des espèces et le système capitaliste génère des inégalités de plus en plus atroces.
  • Le tombeau de Kamala Das ou la défaite de Prométhée

    Par | 1 commentaire
    Tombeau de Kamala Das Tombeau de Kamala Das
    Kamala Das, née Kamala Surayya, est une grande figure de la poésie du sud de l’Inde. Elle est l’auteure d’une vaste œuvre, composée de recueils de poèmes, de chroniques, d’une autobiographie etc. Cette œuvre, polémique et sulfureuse, a exploré de nombreux thèmes tabous, parmi lesquels la sexualité féminine.
  • S’engouffrer dans ses mots.

    Par | 1 recommandé
    screenshot-20220609-211951-gallery
    J’ai acheté récemment quelques exemplaires de mes ouvrages afin de les vendre lors du salon du livre de Trou d’eau douce ( Ile Maurice ), qui aura lieu au mois d’octobre. J’ai une relation plus que complexe avec ce travail littéraire effectué durant ces quinze dernières années.
  • Les échos de Tipasa.*

    Par
    Vous entendez les échos de Tipasa, cette orgie lumineuse qui envahit vos veines et vos artères, qui dit la jouissance sans fin, le bonheur d’un corps qui n’est qu’un corps et rien autre, hors de la pensée, hors de l’être, ce corps qui est un vœu réalisé, d’être dans l’instant, de communier avec les éléments,
  • La mort de l’enfant moins civilisé…

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    'Ce n’est pas un endroit, avec tout le respect que je leur dois, comme l’Irak ou l’Afghanistan, qui a vu des conflits faire rage pendant des décennies. C’est une ville relativement civilisée, relativement européenne – je dois choisir ces mots avec soin aussi – une ville où vous ne vous attendriez pas à cela, ou n’espériez pas que cela se produise' ( Charlie D’Agata, journaliste à CBS news )
  • Humains et moins humains, Ukrainiens et Palestiniens

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Un rappel utile avant d’aller plus loin. Il faut condamner avec la plus grande fermeté l’invasion russe en Ukraine. Rien ne saurait la justifier. C’est incontestablement un acte de barbarie. Et il est impératif que le peuple ukrainien retrouve au plus vite sa liberté.
  • La tragédie du corps contemporain

    Par
    Ce corps est assoiffé, du désir de l’autre, corps réinventé, sculpté, offert à l'autre, tous les jours, à chaque instant, ses métamorphoses sont infinies, aime-moi, désire-moi, flatte ma vanité, célèbre ma beauté...
  • Les paysages humains.

    Par | 1 recommandé
    photo
    J’ai récemment contacté plus de cent quarante personnes pour leur demander l’autorisation de publier leurs portraits dans un beau livre ( publication prévue en Septembre 2022 ). Je dois reconnaître que c'était une tâche ardue, qui m’a demandé de longues heures de travail.