Blog suivi par 107 abonnés

Des mots libres

auteure
Palavas les flots - France
  • Double peine

    Par | 6 commentaires | 20 recommandés
    Les deux frères, Harold et Théo © valérie Gay-Corajoud Les deux frères, Harold et Théo © valérie Gay-Corajoud
    ...et puis, tout à son combat, voilà qu’elle n’a plus le temps, notre famille, de s’occuper de ses proches, de ses amis, de cette partie de la famille qui ne vit pas sous son toit. Tout ce qui constituait le cocon qu’elle s’était construit au fil des années, devient, futile, incongru… encombrant même parfois...
  • Laurent et Robinson, lorsque l'Amour sublime l'Autisme

    Par | 4 recommandés
    Laurent Demoulin et Valérie Gay-Corajoud, Tournai le 17/09/2018 Laurent Demoulin et Valérie Gay-Corajoud, Tournai le 17/09/2018
    Parfois, entre deux lignes d’une poésie enchanteresse, qui sait faire cohabiter admirablement les mots amour et merde dans une même phrase, je me demande comment ce père tient le coup. Comment se fait-il qu’il ne s’effondre pas, tout simplement ? Et puis je lis encore, ces chapitres courts, comme une nécessité pour être en mesure de respirer malgré tout, et je me surprends à l’envier...
  • J’ai un mot en tête qui m’obsède : Répit.

    Par | 10 commentaires | 9 recommandés
    Le souci, lorsqu’on est parent d’un enfant différent, c’est le perpétuel décalage entre la réalité de notre quotidien et le résultat de nos innombrables combats. Le système est à ce point alourdi par son inefficacité, que lorsqu’on a la chance d’obtenir, ne serait-ce qu’un peu de ce qu’on réclame de nos droits fondamentaux, la plupart du temps il est trop tard.
  • Journal d'un enfant autiste : comme des résistants

    Par | 26 commentaires | 31 recommandés
    Je suis fatigué maman. Ce monde, ce monde-là, ne me va pas. Je ne l’aime pas. Je dois faire des efforts pour aller dans un monde que je n’aime pas. Je dois faire des efforts pour quitter un monde que j’aime. Ça me rend malheureux. Ça me met en colère.
  • Journal d'un enfant autiste: Théo nous parle de l'inclusion scolaire (vidéo)

    Par | 7 commentaires | 7 recommandés
    theo-et-arthur
    Théo, 14 ans, autiste asperger, ne veut pas être inclus à l'école. Il est heureux d'être dans une école spécialisée car lorsqu'il est avec d'autres autistes il peut être lui-même.
  • Mstislav

    Par | 4 commentaires | 12 recommandés
    Je regarde cet homme merveilleux que je côtoie maintenant depuis 10 jours, avec lequel j'ai travaillé en orchestre, en privé, avec lequel j'ai pris presque tous mes repas depuis... Et je lis dans ses yeux qu'il est possible de souffrir l'indicible et de rester un homme juste et droit.
  • Du côté de l'autisme

    Par | 3 recommandés
    L’autisme devient un symbole. Symbole d’un dysfonctionnement sociétal, médical, familial, psychologique. Le symbole d’une peur profonde, peut-être ancestrale, qui grignote au quotidien la raison de tout un chacun.
  • L'autisme, d'hier à aujourd'hui

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    Au sein de la famille, l’espoir prend racine et l’avenir peut se dessiner. Mais au sein de la société, rien n’est encore gagné, car si aujourd’hui le mot « autisme » est dans toutes les bouches, qu’elles soient politiques, médicales ou populaires, l’autiste lui, décidément, n’a toujours pas le droit d’être juste qui il est. Il doit dorénavant correspondre à l’image véhiculée au fil des amendements
  • Être mère d’un enfant autiste

    Par | 72 commentaires | 33 recommandés
    Qui suis-je aujourd’hui ? Au-delà d’être mère ? Qui suis-je d’autre ? À consolider les bords de mon enfant fragile, ais-je perdu de vue celle que j’étais ? ou à l’inverse ai-je investi mon identité dans ses moindres recoins ?
  • Solitude

    Par | 4 recommandés
    val-pop
    Alors la solitude tout à coup pèse son poids. Ce qui était coloré et sucré devient acre et sombre. Ce qui faisait sourire laisse de marbre et le temps n’est plus nourri de mille merveilles, mais dévoile la liste sans fin des négations, des creux, des manques.