Blog suivi par 50 abonnés

Des mots libres

auteure
Palavas les flots - France
  • Laurent et Robinson, lorsque l'Amour sublime l'Autisme

    Par | 3 recommandés
    Laurent Demoulin et Valérie Gay-Corajoud, Tournai le 17/09/2018 Laurent Demoulin et Valérie Gay-Corajoud, Tournai le 17/09/2018
    ...Parfois, entre deux lignes d’une poésie enchanteresse, qui sait faire cohabiter admirablement les mots amour et merde dans une même phrase, je me demande comment ce père tient le coup. Comment se fait-il qu’il ne s’effondre pas, tout simplement ? Et puis je lis encore, ces chapitres courts, comme une nécessité pour être en mesure de respirer malgré tout, et je me surprends à l’envier...
  • J’ai un mot en tête qui m’obsède : Répit.

    Par | 10 commentaires | 9 recommandés
    repit
    Le souci, lorsqu’on est parent d’un enfant différent, c’est le perpétuel décalage entre la réalité de notre quotidien et le résultat de nos innombrables combats. Le système est à ce point alourdi par son inefficacité, que lorsqu’on a la chance d’obtenir, ne serait-ce qu’un peu de ce qu’on réclame de nos droits fondamentaux, la plupart du temps il est trop tard.
  • Lettre du RAAHP au Premier Ministre

    Par | 6 recommandés
    Monsieur le Premier Ministre, Vous nous aviez fait l’honneur de nous inviter le 6 avril dernier pour la présentation de la stratégie nationale pour l’autisme. Après le lancement de la concertation par le Chef de L’État en juillet 2017 à l’Élysée, nous étions heureux de constater l’engagement du gouvernement en faveur de nos enfants.
  • La catharsis de l'étang

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    paon-du-jour
    Comment fonctionne la mémoire ? Comment fait-elle pour contenir tant et tant ? Des noms, des formes, des fonctions, des émotions, des compréhensions ?
  • Le boudoir

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    accueil
    Le tout nouveau boudoir est arrivé !! J'y ai rapatrié tous mes autres blogs. -Le monde de Théo, Autre-Chose dans la vie de Théo, Nos mondes entremêlés, Danse avec les poissons, Les productions d'Autre-Chose, Les habitants de l'étang, Le journal d'un enfant autiste, et tous les articles de mon blog Médiapart... Plus d'autres surprises à découvrir.
  • Journal d'un enfant autiste : Quelques pas au loin

    Par | 5 commentaires | 7 recommandés
    img-8822-1
    Cette posture d’équilibriste est notre lot quotidien. Il faut nous assurer que tout le monde réalise bien que notre enfant est fragile, qu’il a besoin d’une attention particulière… Tout en espérant qu’il sera inclus au même titre que les autres, qu’il ne sera pas isolé, mis à l’écart, oublié dans certaines activités
  • Journal d'un enfant autiste : comme des résistants

    Par | 26 commentaires | 31 recommandés
    theo-resistant
    Je suis fatigué maman. Ce monde, ce monde-là, ne me va pas. Je ne l’aime pas. Je dois faire des efforts pour aller dans un monde que je n’aime pas. Je dois faire des efforts pour quitter un monde que j’aime. Ça me rend malheureux. Ça me met en colère.
  • Journal d'un enfant autiste: grandir... et après?

    Par | 8 commentaires | 16 recommandés
    Au planétarium de Montpellier, mai 2018 Au planétarium de Montpellier, mai 2018
    Théo et moi roulions en direction des Saintes Maries de la mer. Nous avions épuisé sa conversation préférée, à savoir : Les planètes du système solaire. Un sujet qu’il aimait que nous abordions lorsque nous allions dans cette direction, alors qu’il aimait parler des films de super-héros lorsque nous allions à Annecy ou des jeux vidéo lorsque nous prenions le train pour Paris.
  • Journal d'un enfant autiste: Théo nous parle de l'inclusion scolaire (vidéo)

    Par | 7 commentaires | 7 recommandés
    theo-et-arthur
    Théo, 14 ans, autiste asperger, ne veut pas être inclus à l'école. Il est heureux d'être dans une école spécialisée car lorsqu'il est avec d'autres autistes il peut être lui-même.
  • Journal d'un enfant autiste: bordés par les mots

    Par | 9 commentaires | 11 recommandés
    img-1288
    Et c’est ainsi que j’ai pris l’habitude de lui parler. Tout d’abord pour mettre des mots sur ma solitude, puis sur mes inquiétudes, et ensuite pour remplir son silence. D’une certaine manière, ces mots dont il ne pouvait se saisir alors qu’ils me venaient si facilement, j’allais les lui offrir.