Blog suivi par 232 abonnés

Le blog de zazaz

  • Préavis de licenciement

    Par | 52 commentaires | 60 recommandés
    Pupitre de vote d'un député © Benoit-caen Pupitre de vote d'un député © Benoit-caen
    À l’heure où l’on nous demande moult sacrifices, où les obligations succèdent aux interdictions, où l’on crève sous le poids des lois votées par une poignée d’individus, la moitié des députés de la République française se fout de ce qui se déroule à l’Assemblée dans le cadre de cette crise sanitaire.
  • Raconte-moi la guerre

    Par | 6 commentaires | 5 recommandés
    trianglerouge
    C’était mon histoire préférée, je m’en souviens très bien. Et ma mère de me redire les tickets de rationnement, le bruit des bottes, celui des bombes, et l’atterrissage raté de son père en parachute. C’était mon moment préféré et je crois qu’elle attendait toujours que je sois presque endormie pour en arriver là.
  • En fait, non.

    Par | 9 commentaires | 17 recommandés
    qrcodenon
    Je me demandais si j’allais me décider à me faire vacciner. Autour de moi, presque tout le monde l’a fait, certains avec réticence, d’autres bien volontiers et je commençais à me dire que ça serait peut-être plus sérieux. C’était sans compter avec le président. Encore lui…
  • Les patronnes

    Par | 29 commentaires | 25 recommandés
    La fête de la patronne (1878-79) © Edgar Degas La fête de la patronne (1878-79) © Edgar Degas
    A quoi nous mène cette égalité tant réclamée ? C’est ce que je me demande depuis quelque temps. Il n’y suffisait pas que les mâles au pouvoir en fassent baver à tous leurs subalternes, les femelles ont pris toute leur place dans les horreurs du monde du travail.
  • Engrenages

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    Avant destruction © Jardins de l'Engrenage Avant destruction © Jardins de l'Engrenage
    Si Dijon rime avec béton, son maire a dû oublier l’origine du nom qu’il porte : équivalent de l'allemand "Rübsamen", qui désigne des plantes oléagineuses telles que la navette et le colza, et donc le probable surnom d'un producteur de ces plantes."  Son acharnement à détruire les Jardins de l’Engrenage est-il pathologique ?
  • Libre oui, mais condamnée

    Par | 87 commentaires | 42 recommandés
     © Collages Féministes Rouen © Collages Féministes Rouen
    Comme on ne commente pas une décision de justice, mais que tout le monde le fait, je me permets de ne pas être satisfaite du verdict au procès de Valérie Bacot.
  • Détruire à tout prix

    Par | 4 commentaires | 32 recommandés
    Fresque en hommage à Steve Fresque en hommage à Steve
    Le démantèlement massif, opéré de façon ostentatoire en haut lieu, de toute l’organisation du pays, mais également de la vie, de la joie et de l’expression, est presque terminé. Et si quelques zones de résistances persistent, on gaze, on casse, au burin ou à la matraque, car où y’a de la gêne, y’a moins de plaisir !
  • Voilà, ça arrive…

    Par | 104 commentaires | 95 recommandés
    mai-1968-vermine-fasciste
    Tout ce que l’on nous prédit pour les deux dimanches à venir est franchement désagréable. Je pourrais dire nauséabond, mais ce que je ressens est plutôt une sensation désagréable. Comme une gêne, un dégoût, un truc qui te colle et que tu n’arrives pas à évacuer. Comme une envie de vomir qui persisterait.
  • Le coup du front républicain

    Par | 4 commentaires | 9 recommandés
    Felleries (Nord) © Carole Ma Felleries (Nord) © Carole Ma
    Franchement, je ne m’y attendais pas à celle-là ! Le retournement est spectaculaire. Aujourd’hui, en 2021, et en prévision de l’élection présidentielle, le front anti-Mélenchon se met en place, se gaussant de se donner le titre de front républicain, contre ce complotiste de Méluche.
  • C’est quoi tous ces gens heureux ?

    Par | 85 commentaires | 121 recommandés
    L'intrigue (1890) © James Ensor L'intrigue (1890) © James Ensor
    Trop contents de retourner au cinoche, de lécher les vitrines des magasins ouverts, enfin ! Marre de consommer sur Internet, les gens heureux envahissent les terrasses qui, elles-mêmes, ont envahi les trottoirs ou des bouts de rues. Heureux. Les gens sont enfin heureux, surtout les jeunes, prêts à oublier le reste.