Blog suivi par 44 abonnés

Le blog de Alain_Dubois

Professeur et chercheur, biologiste
  • Mais au fait, qui veut vraiment le retrait de la loi travail?

    Par | 4 commentaires | 1 recommandé
    Le vote de la loi travail équivaudrait à une défaite majeure du mouvement ouvrier et démocratique. Face à cette menace, la dilution de celle-ci dans une diversité de revendications "globales" constitue une stratégie vouée à l'échec. L'exigence de l'organisation de la Grève Générale illimitée jusqu'au retrait intégral et inconditionnel du projet de loi doit remonter jusqu'aux directions syndicales.
  • Le plan de la dernière chance: oui, mais pour qui?

    Par | 1 recommandé
    Le “plan contre le chômage” annoncé hier par Hollande est qualifié par beaucoup de “plan de la dernière chance”. Oui, mais pour qui? Pas pour les millions de chômeurs, mais pour Hollande de pouvoir se présenter aux élections de 2017. Quel journaliste osera-t-il dénoncer cette impudeur de se concentrer, face à cette annonce, sur le destin d’un homme plutôt que sur celui de millions de citoyens?
  • Et pourquoi pas la déchéance d’humanité?

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    La déchéance de nationalité, envisagée pour 'respecter la parole donnée du Président de la République' malgré son inefficacité annoncée pour lutter contre le terrorisme, suffirait-elle? Ne faudrait-il pas envisager, pour de tels 'monstres inhumains', la 'déchéance d'humanité'? Même si les limites du groupe auquel une telle mesure devrait s'appliquer restent incertaines...
  • Le vocabulaire comme arme. 2. Démocratie ou démolalie?

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    L’exigence de démocratie qui s’exprime de plus en plus dans notre société malade le fait souvent sous une forme insuffisante et dévoyée: celle d’une demande de plus de débats (liberté d'expression) et de transparence (droit à l’information). Or le terme de démocratie désigne le pouvoir du peuple. C'est cette exigence de pouvoir qui doit être mise en avant, au-delà de celle de liberté d'expression.
  • Il faut exclure les autonomes des actions pour le climat

    Par | 54 commentaires | 7 recommandés
    Les autonomes qui ont "pollué" la manifestation de la République "pour le climat" auraient dû être exclus physiquement de celle-ci par un service d'ordre, et il est important que les organisateurs de cette chaîne humaine déclarent clairement que ces casseurs n'avaient rien à voir avec celle-ci. Les actions pour l'environnement ne pourront aboutir qu'en liaison avec le mouvement ouvrier organisé.
  • Crash de l’airbus A320: la "Une" à laquelle nous avons échappé

    Par | 22 commentaires | 20 recommandés
    Comme l’a souligné la Coordination Antinucléaire du Sud-Est, le crash de l’Airbus A320 s’est produit, mardi 24 mars 2015, à moins de 7 minutes de vol et 110 km du site nucléaire de Cadarache et à peine 8 minutes des sites nucléaires de Tricastin et de Marcoule, et de la centrale nucléaire de Cruas.
  • Le vocabulaire comme arme. 1. Militants ou activistes ?

    Par | 8 commentaires | 5 recommandés
    Le remplacement progressif, dans le langage médiatique, du terme "militant", connoté positivement (notamment par sa ressemblance avec "résistant") par celui d' "activiste", connoté négativement (notamment par sa ressemblance avec "terrosiste", "intégriste" ou "extrémiste"), n'est pas anodin et a une fonction politique réactionnaire. Il doit être combattu.
  • Charlie n'a qu'un œil

    Par | 1 commentaire
    Mercredi 7 janvier 2015, Paris, France. Massacre à Charlie Hebdo contre la presse, la liberté de pensée et d'expression.Jeudi 8 janvier 2015, Paris, France. Assassinat d'une policière dans la rue.Vendredi 9 janvier 2015, Paris, France. Massacre antisémite.
  • Mais au fait, qui est Charlie?

    Par | 5 commentaires | 7 recommandés
    Donc, c’est acquis, nous sommes tous Charlie. Et ceux qui ne le sont pas doivent désormais s’attendre à être stigmatisés, rééduqués, condamnés. Union Sacrée oblige. Mais qui est donc ce Charlie ? Chacun connaît maintenant ce nom tiré du titre d’un journal, mais son origine reste obscure. Il faudrait peut-être demander ce qu’il en est aux fondateurs du journal, mais en reste-t-il en vie ?