Blog suivi par 35 abonnés

Le blog de Ateliers travail et démocratie

  • Recueillir des paroles de soignant.e.s, par Séverine Ringanadépoullé

    Par | 1 recommandé
    Séverine Ringanadépoullé, doctorante en psychologie, présente sa démarche d'entretien avec cinq soignant.e.s de différents services et hôpitaux (un médecin réanimateur, une infirmière de réanimation, une infirmière espagnole, un chirurgien plastique et un psychiatre pour adolescent) sur leur travail en contexte de crise sanitaire.
  • Un chirurgien raconte ses changements d’activités face à la crise du Covid

    Par | 1 recommandé
    Les médecins dont l’activité n’était pas essentielle et devait laisser toute la place aux patients Covid sont rapidement venus en renfort. Ce chirurgien plastique constate qu’il s’est facilement adapté. Malgré tout, son activité s’est réduite et a laissé place à des interrogations sur les aspects théoriques, philosophiques, éthiques de sa profession (propos recueillis par S. Ringanadépoullé).
  • Les téléconsultations d’un psychiatre hospitalier

    Par | 3 commentaires | 9 recommandés
    Que deviennent les personnes souffrant de maladies psychiques pendant la crise sanitaire ? Ce psychiatre souligne que les adolescents dont il s’occupe ont plutôt tiré profit du confinement. Il porte aussi un regard positif sur les téléconsultations, et sur une activité moins chargée autorisant plus d’échanges entre collègues et partenaires du soin (propos recueillis par S. Ringanadépoullé).
  • «Je me sens comme une arme biologique»

    Par | 1 recommandé
    Travailler avec l’équipement de protection ne va pas de soi, il empêche de voir, entendre, respirer, entrave les gestes techniques. Puis vient le moment où chez soi on ne l’a plus. « Je me sens comme une arme biologique tout le temps » dit cette infirmière, peut-être contaminée par un patient. A l’avenir, elle voudrait des conditions de travail dignes (propos recueillis par S. Ringanadépoullé).
  • Le regard d’une infirmière de réanimation

    Par | 1 recommandé
    Le Covid a transformé les relations dans les équipes de soin, avec les patients surinformés et terrorisés, les familles tenues à distance ou isolées dans leur deuil. Une infirmière expérimentée de réanimation décrit son quotidien pendant le pic de la pandémie, les trucs, les situations marquantes et les larmes dans la voiture en rentrant (propos recueillis par S. Ringanadépoullé).
  • Le Covid vu de l’intérieur par un médecin réanimateur

    Nicolas Bonnet raconte la mise en place d’un service de 32 lits de réanimation Covid+ en région parisienne à partir du 9 mars 2020. Il décrit les pratiques de formation accélérée des collègues, la solidarité, l’épuisement, la monotonie de prises en charge et les enjeux éthiques du travail en réanimation, en particulier des « décisions de limitation » (propos recueillis par S. Ringanadépoullé).
  • Au fil des mots de loin, par Augustin Givord-Bartoli

    Par | 1 recommandé
    Dans ce texte, Augustin Givord-Bartoli, psychologue exerçant la psychanalyse, une pratique impliquant une co-présence des corps rendue impossible durant le confinement, examine la consultation à distance, qui ne remplace par le « présentiel » mais permet de tenir un fil ténu avec les patients. Il montre qu’il s’agit aussi, pour le psy, d’accepter et d’élaborer le manque, de penser en mouvement.
  • Autres initiatives: la compagnie «Pourquoi se lever le matin !»

    Nous donnons ici la parole à La compagnie Pourquoi se lever le matin !, une association à but non lucratif qui présente ses initiatives pour apporter le point de vue du travail, exprimé par ceux qui le font, dans les débats qui agitent notre société : santé, alimentation, enseignement, transport, énergie … et bien d’autres encore.
  • Le travail enseignant saisi par le confinement: l'exemple des SES, par Gérard Grosse

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Gérard Grosse, membre de l'Institut de Recherches de la FSU et de l'équipe d'animation des Ateliers Travail et Démocratie, examine les similitudes et différences des témoignages publiés sur ce blog par Magalie Godard, Valérie Gréco et Oscar Lambert, et propose sur cette base des analyses au sujet de ce que le confinement révèle du travail enseignant.
  • Le 15 mars l'école s'est arrêtée..., par Valérie Gréco

    Valérie Gréco, professeure de sciences économiques et sociales dans un lycée d’une petite ville de province, décrit de manière personnelle et vivante ce qu’a été l’urgence de l’entrée dans le confinement, les interrogations sur l’organisation du travail à mettre en place avec les élèves, les ajustements apportés, et examine les transformations de son rapport au travail.