barbara panelli

poétesse, libre penseuse, intéressée à comprendre le monde

Imperia - Italia

Sa biographie
Née à Turin, à ceux qui lui demandent, après trente ans de vie en Ligurie occidentale, elle répond qu'elle vient d'Imperia. D'un caractère timide et d'une nature réservée, elle a toujours déserté les milieux littéraires. Elle a publié deux syllogies poétiques, "Annotazioni" (2002) et "Da porta Venezia in poi" (2008), le livre "Foto non fatte" (2004), le recueil de nouvelles "Incontri" (2008), le volume photographique "Imperia" (2011), une série d'impressions et d'images sur la ville, avec plusieurs notes historiques et urbaines. Présent dans deux anthologies poétiques et dans un recueil de contes sur la Ligurie. D'autres écrits précieux ont été divulgués en petit nombre d'exemplaires et ne sont plus traçables. Elle a également contribué à la réalisation d'œuvres théâtrales, publié des articles et des critiques littéraires dans les journaux locaux. Elle écrit sur le blog "Unfilorossoideesulmondo". Finaliste dans plusieurs concours de poésie, dont en 2017 le Mario Pannunzio de Turin, pour la poésie et le journalisme, et troisième en 2018 au prix littéraire Subiaco Città del Libro. Il travaille actuellement sur un roman historique. https://barbarapanelli.blogspot.com/
Son blog
5 abonnés Le blog de barbara panelli
Voir tous
  • CORONAVIRUS - 4

    Par
    Réflexions sur le Coronavirus: échec du modèle de mondialisation néo-libéral?
  • CORONAVIRUS

    Par
    L'épidémie de Coronavirus n'est pas seulement une urgence sanitaire mais aussi, sinon surtout, un syndrome social, dans certains cas, à la limite de la psychose de masse. Un syndrome qui révèle beaucoup sur la condition humaine à l'aube du troisième millénaire. Elle révèle les préjugés, fait ressortir les peurs inconscientes, déclenche les instincts agressifs.
  • LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE A ÉCLATÉ

    Par
    Tous les conflits et les mouvements de protestation dans le monde sont liés et répondent de différentes manières à des causes communes
  • SOIRÉE DE DOUTES SUR LA PHILANTHROPIE

    Par
    La philanthropie et la charité peuvent-elles être la solution aux inégalités de la société? Y a-t-il une limite au-delà de laquelle notre responsabilité s'arrête?
  • ON S'EN FICHE?

    Par
    Les bullettins régurgitent mort et douleur, cependent nous ne nous sentons impliqués que dans la mesure d'un chagrin maîtrisé. Nous ne pouvons pas percevoir que nous y sommes dedans. Il nous faut des images. L'image de nous-mêmes à l'intérieur de la guerre pour y croire. Sinon, c'est quelque chose qui n'est pas là et pas maintenant.