Blog suivi par 3 abonnés

Le blog de Christophe Osswald

Brestois, écologiste et de gauche
Brest - France
  • En mai 2019, invite un brestois

    Par
    Ou invite un havrais, un mulhousien, un boulonnais, un dagovéranien, ... Ils ont autant besoin d'une invitation que les brestois. Leurs informations sur les élections européennes seront tronquées, et c'est borgnes qu'ils iront voter. Avant l'apéro, laissez-les découvrir les listes des candidats.
  • Aux marges du monde agricole, les militants écologistes sont précieux

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    climat5
    À Brest, la 5ème marche pour le Climat se tenait sur les terres où paissaient les vaches de Traon Bihan, ferme bio péri-urbaine. L'herbe des prairies humides est désormais "viabilisée" : saignée de béton et couverte de bandes de bitume. Nous avons marché derrière le grand monolithe gris et noir de béton et de bitume.
  • Les gilets jaunes et les enfants de Raffarin

    Par | 3 recommandés
    Les gilets jaunes expriment une détresse et une colère légitimes face à une injustice fiscale et sociale. Cette expression va directement du peuple au président, miroir du bonapartisme de Macron qui décide seul, sans les syndicats, les élus locaux, les parlements, ni même son propre gouvernement. Cette guerre contre les corps intermédiaires commence avec le couple Raffarin/Chirac en 2002.
  • Déceptions et conséquences, patience et modération

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    De l'utilité et de l'avenir d'un abonnement
  • Des textes pour les lieux brestois et symboliques de la fête à Macron

    Par | 2 recommandés
    Quelques textes ont été préparés pour la fête à Macron du 5 mai, à Brest. Il y a en eu bien d'autres, par les salariés en lutte de la gare et de l'hôpital, par les étudiants, par les handicapés en lutte pour leur intégration, et par d'autres organisateurs de la marche.
  • Évacuation de la ZAD à Notre-Dame des Landes : peur et haine du collectif

    Par | 5 recommandés
    Quelle que soit la façon dont on essaie d'analyser le débarquement armé à Notre-Dame des Landes ce matin, il est impossible d'y trouver un intérêt, que celui-ci concerne le lieu, les citoyens, ou même la moralité.
  • La révolution, ses attentistes et ses parasites

    Par
    L'agonie du vieux monde est pénible ; il peine à mourir. Les inventeurs de la civilisation d'après se tiennent prêts, mais leur enthousiasme doit s'armer de patience. Bien souvent, les années passent, et il reste plus que les patients, installés durablement dans une position d'attente. Ils peuvent rater la révolution, voire, comme les tenants du vieux monde dans lequel ils se lovent, la combattre.
  • Un XXIème siècle politique qui peine à naître

    Par | 1 recommandé
    La 5ème République n'est plus qu'un zombie sans cerveau, avançant sans but ni valeur, mue par des institutions et des processus électoraux qui lui garantissent encore d'avoir un visage. Nous avons pu avoir l'illusion qu'un vote en son sein pourrait la transformer, en y croyant en 1981, puis en 1997. C'est fini.
  • Regarder à droite et se tordre le cou

    Par
    Le grand jeu du PS, c'est d'émietter ce qui se trouve à sa gauche. Parfois nous nous écharpons sans son aide, mais bien souvent la manœuvre est grossière. Ce printemps 2017, réussirons-nous à y échapper ? Il est important que notre expression collective ne condamne ni ceux qui iront voter Macron au second tour, ni ceux qui choisiront l'abstention, le vote blanc ou le vote nul.
  • Contestation de l'utilisation d'ordinateurs de vote

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    Certaines villes utilisent encore les ordinateurs de vote, malgré leur manque de sécurité soupçonné depuis leur mise en œuvre et abondamment démontré depuis 2006. Voici un texte qui peut servir de modèle pour une lettre à laisser à sa présidente ou à son président de bureau de vote. Elle est écrite pour Brest, à adapter selon les dates de mise en œuvre dans votre ville.