Blog suivi par 11 abonnés

Le blog de Cinéma du réel

Festival international du film documentaire
Paris - France
À propos du blog
Depuis sa création, il y a 43 ans, Cinéma du réel s’est imposé comme le festival de référence du cinéma documentaire en France. Attentif à la diversité des écritures, des formes et des idées, il rassemble un public large, fidèle, attentif et curieux. Dans une démarche prospective, Cinéma du réel rend compte de la création documentaire contemporaine, de ses évolutions et de ses expérimentations en dialogue avec la mémoire du genre. Découvreur de jeunes talents, Cinéma du réel contribue depuis plus de 40 ans à révéler sur la scène internationale de nombreux réalisateurs et rassemble les cinéastes qui font le cinéma documentaire contemporain en France et à l’étranger.
  • Simples perceptions d’après, par Catherine Bizern

    Par
    Tandis que nous jouions à la télé, il nous est apparu que tout cela pouvait être vain, qu’il s’agissait juste de rajouter du plein au plein, d’alimenter notre société du spectacle, du flux et de la consommation, de nourrir le monstre. Sans spectateur, sans le rassemblement des corps, quelque chose se passait-il vraiment ?
  • Entretien avec Shengze Zhu, réalisatrice de A River Runs, Turns, Erases, Replaces

    Par
    Une étude des espaces urbains dans la ville de Wuhan, le long du fleuve Yangtsé. La ville est une scène commune où les individus se produisent de différentes façons. Certains dansent, chantent, nagent ; d’autres manient une pelle, un fer à souder, un marteau.
  • Entretien avec Clara Claus, réalisatrice de Nightvision

    Par
    Réparer les morts, observer les vivants. Clara Claus est artiste plasticienne, elle a travaillé plusieurs années à New York avant de revenir vivre en France. C’est là-bas que l’idée de son film Nightvision lui est apparue, après avoir découvert des images de vidéosurveillance : on y voit un homme regarder à travers les fenêtres de la maison du photographe chez qui Clara était l’assistante.
  • Entretien avec Eva Giolo, réalisatrice de Flowers Blooming in Our Throats

    Par
    Filmé en 16 mm juste après le confinement lié à la pandémie de Covid-19, Flowers Blooming in Our Throats raconte l’équilibre fragile sur lequel repose notre quotidien domestique. Les gestes sont ambigus et symboliques. Ils traduisent une certaine violence qui n’est pas immédiatement perceptible.
  • Entretien avec Rosine Mbakam, réalisatrice de Les Prières de Delphine

    Par
    Ce film est le portrait de Delphine, une jeune camerounaise. Delphine, comme d'autres, fait partie de cette génération de jeunes africaines broyées par nos sociétés patriarcales et livrées à cette colonisation sexuelle occidentale comme seul moyen de survie. Par son courage et sa force, Delphine met à nu ces schémas de domination qui continue à enfermer la femme africaine.
  • Entretien avec Marine de Contes, réalisatrice de Silabario

    Par
    Une île, un poème, un rêve. Disparition et réapparition d’une langue sifflée, le Silbo. L’ histoire et la transmission de ce patrimoine miraculé de l’île de la Gomera.
  • Entretien avec Marie Ward, réalisatrice de Un mal sous son bras

    Par
    Le soir, un groupe d’hommes se réunit sur le stade d’une école d’élite qu’ils ont autrefois fréquentée. Certains d’entre eux sont les grands gagnants de cette société nouvelle. Colons sur leurs propres terres, ils détournent les yeux pour ne pas voir la gangrène qui s’y forme.
  • Entretien avec Caroline Pitzen, réalisatrice de FREIZEIT

    Par
    Berlin, été 2018. Ils ont 17 ans. Le quartier multiculturel où ils ont grandi n’est plus qu’un grand site en construction, où les habitants doivent céder leur place aux rêves d’autres personnes. Ils errent dans la ville et se demandent comment des gens pourront vivre dans cette ville à l’avenir. [...] Bien que le monde n’évolue pas comme il le devrait, ils gardent néanmoins la foi.
  • Entretien avec Jessica Sarah Rinland, réalisatrice de Sol de Campinas

    Par | 1 recommandé
    Des archéologues effectuent des fouilles sur un site de tumulus entourant une place historique, désormais située dans un territoire qui s’appelle l’État de l’Acre, au Brésil. Ils passent du travail de terrain au laboratoire, essayant de comprendre comment le site fut construit.
  • Entretien avec Alice Lenay, réalisatrice de Dear Hacker

    Par
    La diode de ma webcam s’est mise à clignoter sans raison. Est-il possible qu’un observateur, un hacker, une amie ou un fantôme soit en ce moment logé dans ma webcam ? Je me lance dans une série d’appels visiophoniques pour découvrir ce que me veut cette entité insaisissable.