Blog suivi par 107 abonnés

Le blog de Denys Laboutière

Conseiller artistique théâtre, écrivain, traducteur
FRANCE
  • L'Américaine Nathalie Sarraute

    Par | 7 commentaires | 12 recommandés
    Au moment - hasardeux? opportun? - où est publiée une biographie sur Nathalie Sarraute, pour les 20 ans de sa disparition, n’oublions pas ses œuvres, comme ces lettres dites «d'Amérique» publiées en 2017, chez Gallimard. Qui nous instruisent autant sur le tempérament de la femme de lettres, que sur son esprit de facéties et quelques-unes de ses obsessions.
  • L'IMPRATICABLE "PROPRIÉTÉ PRIVÉE" de Julia DECK

    Par | 11 commentaires | 4 recommandés
    Un roman de cette rentrée littéraire 2019. A paraître le 5 septembre.
  • On lira tous en vacances 3/ Le tramway de Claude Simon

    Par | 30 commentaires | 10 recommandés
    Passons sur l'expression commune et fort ambiguë «lire est une évasion». Mais il est vrai que bien des amateurs de fictions, de récits expérimentaux, profitent de la période estivale pour explorer encore davantage le monde, de pages en pages. Cycle court proposant quelques titres à découvrir et à empocher sur soi. Qu'on parte au loin ou... pas.
  • On lira tous en vacances 2/ Ô SOLITUDE de Catherine MILLOT

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Passons sur l'expression commune et fort ambiguë "lire est une évasion". Mais il est vrai que bien des amateurs de fictions, de récits expérimentaux, profitent de la période estivale pour explorer encore davantage le monde, de pages en pages. Cycle court proposant quelques titres à découvrir et à empocher sur soi. Qu'on parte au loin ou... pas.
  • On lira tous en vacances 1/ VIVIANE ELISABETH FAUVILLE de Julia DECK

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    Passons sur l'expression commune et fort ambiguë "lire est une évasion". Mais il est vrai que bien des amateurs de fictions, de récits expérimentaux, profitent de la période estivale pour explorer encore davantage le monde, de pages en pages. Cycle court proposant quelques titres à découvrir et à empocher sur soi. Qu'on parte au loin ou... pas.
  • AVIGNON IN 2019: BLANCHE NEIGE OU LA DRÔLE DE DENTELLE NOIRE DE MARIE DILASSER

    Par | 4 commentaires | 1 recommandé
    Avis à ceux dont les pas vont se risquer vers l'édition IN du Festival d'Avignon: allez sourire, et songer au mythe de Blanche-Neige, bien revu et mieux corrigé que quiconque et façon trans-genre, par la dramaturge Marie DILASSER. Sans trop vous fier à l’estampille quelque peu abusive "Théâtre jeunesse".
  • EDITH SCOB, LA BELLE VOIX AVEC UN BEAU VISAGE

    Par | 5 commentaires | 7 recommandés
    Sa vie d'artiste l'a toujours menée vers des rôles, des aventures filmiques ou théâtrales, que beaucoup n'auraient pas eu tort de fort lui envier. Son secret résidait sans doute dans une détermination à choisir des personnalités et l'originalité, la fantaisie ou l'intellectualité qui ravit. Carax, Essayas, Minyana, Cantarella, Sobel, Michel Fau doivent être bien affectés, ce jour...
  • DES DISQUES TROP PEU RAYÉS: Nicolas PEYRAC, "Elle disait"

    Par | 29 commentaires | 2 recommandés
    Titre paru sur l’album de 1982 « Elle sortait d’un drôle de café » et premier single édité par la même occasion, « Elle disait » reste encore fort légitimement, l’un des morceaux de Nicolas PEYRAC les plus plébiscités par ceux qui aiment l’auteur compositeur et interprète. Car peut-être le plus représentatif de sa poétique. Tant musicale que parolière.
  • Charles Pennequin & L'ARFI de Lyon: Plutériens... moins on ne peut... dé-chanter

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Un "Opéra-Space" d'anticipation cocasse et déjanté, au Théâtre de la Renaissance d'Oullins. Qui vient d'accéder au grade mérité de Scène conventionnée Art et Création Théâtre et Musique.
  • Juliette Keating sauve la vie d'Awa

    Par | 9 commentaires | 10 recommandés
    Un récit littéraire radical signé Juliette Keating tente de redonner corps, esprit et souffle à une vie au bord du gouffre. Celle d'une femme. D'origine sûrement africaine. Quand la foi en l'écrit peut sauver, comme en témoigne l'écrivain, il faut savoir aussi bien lire pour y contribuer. Et, d'ailleurs, peut-on vraiment être sauvé(e)?