mot de passe oublié
Soutien

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert

ABONNEZ-VOUS
Le Club de Mediapart sam. 13 févr. 2016 13/2/2016 Édition du matin
Édition suivie par 5 abonnés

Le printemps érable

À propos de l'édition

Le Québec vit en ce moment des changements sociaux. Les étudiants, en grogne contre le gouvernement libéral de Jean Charest qui augmente les frais de scolarité de 75 % sur 5 ans, sont en grève

depuis la mi-février 2012. Après huit semaines de manifestations pacifiques et un rassemblement historique de 200 000 personnes dans les rues du centre-ville de Montréal, le gouvernement ne daigne pas écouter leurs inquiétudes. Après quelques offres considérées comme « ridicules », la violence entre les forces de l'ordre et les étudiants (et professeurs) augmente. Le système judiciaire intervient à coup de dizaines d'injonctions forçant le retour en classe, brimant ainsi les votes démocratiques sur lesquels la grève des étudiants s'est fondée tout en causant des affronts sur les campus entre manifestants et policiers. Le principe de la démocratie est mis à l’épreuve. Encore plus avec l’arrivée de la loi spéciale 78 du 18 mai. Les textes traiteront tous de ce «printemps érable».

Photo : 'Vers la grève sociale', Montréal, 22 mai 2012 ©Magali Ouellet