Édition suivie par 160 abonnés

Palestine

5 rédacteurs

À propos de l'édition

La Palestine mandataire désigne le statut politique établi par la SdN en Palestine et en Transjordanie à partir de 1920. Le 29 novembre 1947, le plan de partage de la Palestine élaboré par l’UNSCOP

est approuvé par l’AG de l’ONU, à New York par le vote de la résolution 181. Ce plan prévoit la partition de la Palestine en trois entités : un État juif, un État arabe, Jérusalem et sa proche banlieue étant placées sous contrôle international en tant que corpus separatum. Ce plan est refusé par les Arabes et accepté par les dirigeants de la communauté juive en Palestine. Depuis les guerres se succèdent, le territoire de la Palestine se rétrécit par l'implantation de colonies de peuplement israéliennes. Israël a construit un mur empiétant sur le territoire de la Palestine. Cette édition essaye de mettre en lumière l'actualité, toujours en feu, de la Palestine, se plaçant du point de vue tant palestinien que juif, Israéliens en désaccord avec leur gouvernement (en tant qu'association ou individu/s). Et aussi de l'histoire de la Palestine depuis ses origines. Le 31 octobre 2011, la délégation palestinienne acquiert le statut de mission permanente d’observation à l'UNESCO. Le 29 novembre 2012, l'État de Palestine est admis en tant qu'« État observateur non membre » à l'ONU. Le vote de cette résolution a été acquis à une majorité de 138 voix pour, 9 contre et 41 abstentions. Le 30 octobre 2014, la Suède est le premier membre de l'Union européenne à reconnaître l'État de Palestine. Le 7 janvier 2015, l'ONU accepte la demande d'adhésion de la Palestine à la Cour pénale internationale, qui doit être effective le 1er avril 2015.

  • Édition Palestine

    La démocratie israélienne à l’épreuve

    Par | 2 commentaires
    « Nous devons combattre la conception dominante, selon laquelle Israël a pour seule alternative soit d’attendre la crise suivante, soit de réoccuper la bande de Gaza. Au milieu des combats, il est temps pour Israël de travailler à un traité avec les Palestiniens », écrit ici Ze’ev Sternhell.
  • Édition Palestine

    Comment la manifestation propalestinienne a dégénéré

    Par
    Malgré l’interdiction, des mil­liers de mani­fes­tants se sont ras­semblés à Paris ce samedi. Des affron­te­ments ont eu lieu entre une partie d’entre eux et les forces de l’ordre.
  • Édition Palestine

    Manifestation mercredi 23 juillet à 18h30 - République /​ Opéra

    Par
    Le bom­bar­dement intensif de Gaza depuis 13 jours, avec plus de 3 000 raids aériens, a causé la mort de plus de 350 Pales­ti­niens, blessé plus de 2 500 autres et détruit des cen­taines d’habitations. Le bilan s’alourdit à chaque heure avec le début de l’offensive ter­restre qui a com­mencé jeudi 17 juillet. Même le domicile du Chef de l’antenne consu­laire fran­çaise à Gaza a été bombardé.Col­lectif National pour une Paix Juste et Durable entre Israé­liens et Palestiniens,mercredi 23 juillet 2014
  • Édition Palestine

    A Gaza, le résultat tragique de l’assaut israélien

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    L’envoyé spécial de l’Humanité à Gaza témoigne des consé­quences atroces pour les habi­tants de l’enclave pales­ti­nienne de l’assaut ter­restre de l’armée israé­lienne qui s’ajoute au pilonnage intensif par voie aérienne. Une situation sani­taire intenable.
  • Édition Palestine

    Atteintes à la liberté d’expression

    Par | 1 commentaire
  • Édition Palestine

    Le mauvais prétexte de l’agression israélienne !, Patrick Le Hyaric

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Ceci est un billet paru sur le blog de Patrick Le Hyaric (1) ce jour, 17 juillet 2014. Il me semble résumer parfaitement la situation politique présente.Je rajoute la vidéo de Leïla Shahid (2) du 10 juillet 2014 (paru sur mon blog le 11 juillet 2014, qui m'a paru passer inaperçu) qui est un bon complément, et aucunement démodée, car elle résume elle aussi la situation politique d'ensemble.
  • Édition Palestine

    Une Autre Voix Juive : sortir de la logique de guerre !

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    UAVJ (Une Autre Voix Juive) est le titre d'un manifeste paru en 2003 dans le Journal Le Monde signé par de nombreux intellectuels et artistes juifs, parmi lesquels Pierre Vidal-Naquet, Raymond Aubrac, le député européen Alain Lipietz, Mireille Mendès-France, l'ambassadeur de France Stéphane Hessel... Il voulait faire entendre "une autre voix juive" : il affirme le désaccord des signataires avec la politique menée par le gouvernement israélien et dénonce les violences contre la population palestinienne. Il soutient les forces de paix israéliennes et palestiniennes pour la réalisation des droits nationaux palestiniens, dans la paix et la sécurité pour tous les peuples du Proche-Orient.
  • Édition Palestine

    Appel à ras­sem­blement 16 juillet à Paris - Invalides - 18h30

    Par | 12 commentaires | 2 recommandés
    Le bom­bar­dement intensif de Gaza depuis 5 jours, avec plus de 2 500 raids aériens, a causé la mort de plus de 165 Pales­ti­niens, blessé près de 1089 autres et détruit plus de 290 habi­ta­tions. Le bilan s’alourdit à chaque heure, et l’offensive ter­restre a commencé.Col­lectif National pour une Paix Juste et Durable entre Israé­liens et Palestiniens, mercredi 16 juillet 2014.
  • Édition Palestine

    Appel urgent de la société civile de Gaza : C'est MAINTENANT qu'il faut agir !

    Par | 19 commentaires | 3 recommandés
  • Édition Palestine

    L'indifférence des puissants aux victimes de crimes de guerre et peut-être crimes contre l'humanité

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    L’Union Européenne régurgite la propagande Israélienne lundi 14 juillet 2014 - 21h:19, par David CroninIl est rare que le point de presse quotidien de la Commission Européenne ne parvienne pas à illustrer les relations étroites qui existent entre les journalistes et les puissants. Il y a une telle harmonie dans ce rapport que beaucoup de ses participants « évoluent » du statut de ceux pour lesquels les porte-paroles de l’UE mâchent le travail pour devenir eux-mêmes des porte-paroles.