Édition suivie par 22 abonnés

Politique Fiction

4 rédacteurs

À propos de l'édition

Des cris du chœur antique, des maudissements à la manière médiévale, des contes politiques, des discours imaginaires. Ici, venez partager vos visions politiques au prisme des fictions que vous inventez.

Si vous avez sous le manteau ce genre d’histoires, ou des microfictions à mot-dire, envoyez-les moi, rejoignez-moi ! politiquesfictions@gmail.com
  • Édition Politique Fiction

    L'invocation de Souleymane à Olivier T.

    Par | 1 recommandé
    Suite du récit poétique de Souleymane le Grand, caïd déchu, en hommage à Olivier T., adolescent d'une cité de Sevran, assassiné en pleine jeunesse pour une histoire de drogue.
  • Édition Politique Fiction

    L’Enfer des porcs

    Par | 45 commentaires | 16 recommandés
    C’est l’histoire d’un marin, qui portera à jamais le poids de sa damnation. C’est une histoire qui parle de la prostitution des mineures. C’est l’histoire de la domination masculine. C’est l’histoire de l’Enfer. C’est l’histoire des monstres. Il n’y a pas d’oubli, et je ne sais pas s’il y a un pardon –encore faut-il le demander… (attention, récit éventuellement éprouvant)
  • Édition Politique Fiction

    La fourmi électrique

    Par | 7 commentaires | 12 recommandés
    "Je ne sais pas à quel moment j'ai glissé de l'autre côté"... C'est l'histoire d'une jeune personne qui travaille en hôpital psychiatrique, comme infirmière. Et qui est une femme, donc. Et qui est Noire. Et, à l'intersection de tout ça, à force de pressions, de violences, de refoulements, commence à poindre la folie...
  • Édition Politique Fiction

    AVIS DE TEMPÊTE SOUS LE VOILE !

    Par | 24 commentaires | 7 recommandés
    Le contexte politique était propice aux évènements à venir. Chacun alimentait la polémique à coups d’éclats de voix contradictoires, contribuant à un discours de haine normalisé. Peu à peu, un climat xénophobe avait pris racine au cœur même de la démocratie. Le flux de l’idéologie identitaire avait renversé les urnes...
  • Édition Politique Fiction

    La désillusion

    Par | 3 recommandés
    Voici un court poème sur la vie de Souleymane. Il abhorre l’injustice sociale dont il est victime en Seine-Saint-Denis. Au lendemain des émeutes de 2005, Jacques Chirac déclarait que tous les enfants des quartiers difficiles étaient tous les filles et les fils de la République. Et pourtant...
  • Édition Politique Fiction

    CROQUIGNOLESQUEMENT VÔTRE…

    Par | 27 commentaires | 8 recommandés
    "Du goudron et des plumes,que l’on m’empaille tout nu au panthéon des Immortels!"
  • Édition Politique Fiction

    MARIANNE, LA VIEILLE DAME

    Par | 6 commentaires | 8 recommandés
    Une femme fatale,un peu perdue,forte et fragile. Magnifique beauté barbare, belle comme l’astre naissant. Une femme aux ailes d’espoir qui rêve d’étoiles dans la mélodie du ciel. Que Marianne était jolie quand elle embrasait le ciel de Paris…
  • Édition Politique Fiction

    La justice et l’ordre

    Par | 7 commentaires | 8 recommandés
    Derrière l'uniforme, y a-t-il un cœur qui doute ? Ce texte ose le croire. C’est l’histoire d’un flic qui a des principes. Qui aime l'ordre et la justice. Peut-être l'ordre un peu plus que la justice, certes. Et qui se retrouve mêlé à la chasse aux migrant.e.s. Et au reste. Il se sent mal, parfois. Il a des angoisses. D’autant que, lui-même… A la fin, il y a un twist.
  • Édition Politique Fiction

    Un Cri pour l'Amazonie

    Par | 8 commentaires | 3 recommandés
    Pourquoi ressent-on moins d'empathie pour l'Amazonie que pour Notre-Dame de Paris ? Nous réveillerons-nous un jour ? Pour agir enfin ? Une courte fiction sur l'indifférence ordinaire et les dissonances cognitives.
  • Édition Politique Fiction

    Pense à celui qui ne dort jamais

    Par | 17 commentaires | 42 recommandés
    Les navires venant en aide aux migrants sont bloqués en mer. Les morts s'accumulent sous le regard de nos dirigeants, de Salvini à Macron. Comment pouvons-nous encore dormir ? Une prière dit : Toi qui va dormir, pense à celui qui ne dort jamais. Les exilé.e.s, sur leurs esquifs, ne dorment pas. Ce chant est celui de l'un de ces anonymes, perdus sur les flots.