Eric Alt

Vice-président d'Anticor

Paris - France

Sa biographie
Magistrat, vice président d'Anticor, Publications récentes :L'esprit de corruption (avec Irène Luc), éditions du Bord de l'eau, 2012. Résister à la corruption, éditions Gallimard, collection "Tracts".
Son blog
201 abonnés Résister à la corruption.
Ses éditions
Voir tous
  • Les abus du secret défense, symptômes d’une démocratie défaillante

    Par
    La situation de la France demeure singulière en matière de secret défense. Elle se distingue, par son opacité, de ses principaux voisins européens.
  • La richesse qui manque à la France

    Par
    La réduction des impôts, la diminution du nombre des fonctionnaires et de la qualité des services publics, le report à une date trop lointaine des investissements pour le climat ne sont donc pas inexorables. Les pistes ne manquent pas pour recouvrer un peu de la richesse volée, qui manque à la France.
  • Les 25 ans de l’appel de Genève

    Par
    Le 1er octobre 1996, sept juges dénoncent la mondialisation de la criminalité financière et l'impuissance de la justice pour y faire face. 25 ans après, ceux qui sont aux responsabilités n'ont toujours pas compris l'importance de l'enjeu. Les citoyens, qui continent de résister, se sont retrouvés le 1er octobre à l'université d'Anticor.
  • Le bal des hypocrites

    Par
    Depuis plusieurs semaines, Anticor fait l’objet d’une campagne de presse, dont la violence n’a d’égale que celle qui vise la justice financière. Pour ceux qui aiment danser au bal des hypocrites, ce sera toujours plus facile de dénoncer Anticor qu’un système qui prive notre pays d’une part importante de ses richesses.
  • Lutte anti-corruption: Anticor attend le renouvellement de son agrément

    Par
    Aujourd’hui, ANTICOR sort de l’ombre pour faire la lumière sur sa situation : pour pouvoir saisir un juge, l'association doit bénéficier d’un agrément essentiel, octroyé par le ministère de la Justice (en 2021, ce sera par le Premier ministre, car Anticor a porté plainte contre le Ministre de la justice). Sans celui-ci, de nombreuses affaires seraient clôturées, du jour au lendemain.
Voir tous