Georges Da Costa

Enseignant-chercheur en études lusophones

Sa biographie
Maître de conférences à l'université de Caen-Normandie
Son blog
4 abonnés Luso-dépendances
Voir tous
  • Pour un mémorial en hommage aux personnes esclavisées

    Par
    L'oppression qui a marqué le passé esclavagiste et colonial du Portugal n'a jamais disparu, elle s'est seulement reconfigurée et actualisée. Ce mémorial sera non seulement un hommage aux victimes et aux résistants du passé, mais aussi aux victimes et aux résistants du présent. (Traduction d'un texte de Beatriz Gomes Dias, présidente de la Djass – Association d'Afrodescendants)
  • Une abeille dans la pluie

    Par
    "Elle tomba les ailes contre le sol et une averse plus forte la piétina. Elle se traîna sur le gravier, se débattit encore, mais le tourbillon finit par l’emporter avec les feuilles mortes." Petit extrait (début et fin) de la traduction du roman de Carlos de Oliveira, "Uma abelha na chuva", considéré par beaucoup comme l’une des meilleures réalisations du néo-réalisme portugais.
  • Quilombos - Communautés d’esclaves insoumis au Brésil

    Par
    Au Brésil, dès le XVIe siècle, des esclaves noirs se libèrent et fondent des communautés marronnes, appelées quilombos. Libres et auto-organisées, elles repoussent les nombreuses attaques des colons et deviennent, pour plusieurs siècles, le symbole de la résistance au régime esclavagiste. Livre qui vient de paraître aux éditions L'échappée.
  • Cálice | Calice

    Par
    Traduction de la chanson "Cálice" dont le nom, en portugais, peut s'entendre soit comme « calice » soit comme « tais-toi ». Chico Buarque et Gilberto Gil ont joué sur cette ambiguïté pour critiquer la dictature brésilienne en 1973. Un seul mot pour exprimer souffrance, répression et désir de liberté et de justice.
  • Brésil en mouvements (13e édition)

    Par
    Bande-annonce du festival Brésil en Mouvements © Autres Brésils
    Au Brésil, la chasse aux droits civils et humains se joue derrière une façade de démocratie qui n’est plus. Dans ce contexte, le cinéma documentaire devient un cinéma d’urgence. 13ème édition du festival "Brésil en Mouvements", du 27 septembre au 1er octobre à Paris.