Voir tous
  • L’arrêt de la circulation océanique pourrait faire basculer l’agriculture britannique

    Par
    Devoir se passer de terres arables en Grande-Bretagne, c’est la conséquence de la concrétisation d’un scénario catastrophique. Celui de l’arrêt de la circulation thermohaline de l’Atlantique Nord. Dans une étude récente, des scientifiques de l’Université d’Exeter, au Royaume-Uni, ont tenté de prédire l’évolution de l’agriculture britannique si cet événement se produisait dans un futur proche.
  • Les récifs coralliens du golfe du Mexique sont menacés, les zones côtières également

    Par
    Le réchauffement climatique menace les récifs coralliens du monde entier. Une équipe de chercheurs américains se penche sur leur disparition dans le golfe du Mexique, qui aurait des conséquences désastreuses non seulement pour la biodiversité marine mais aussi pour les aménagements côtiers.
  • Le rôle du climat dans l'effondrement de la civilisation maya

    Par
    Les Mayas auraient été victimes de sécheresses intenses qui auraient contribué à l'effondrement de leur civilisation. Le mystère de leur disparition se dévoile un peu plus, grâce à un groupe de chercheurs qui sont parvenus à quantifier de manière précise l'hydrologie durant le déclin des Mayas à partir du 9ème siècle après J.C.
  • Le climato-scepticisme en France en 2018

    Par
    L'enquête sur les représentations sociales du changement climatique réalisée en 2018 par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) révèle une légère baisse de la sensibilité aux enjeux du changement climatique. La mauvaise compréhension de ces enjeux s'explique par un discours climato-sceptique qui sème le doute sur les certitudes scientifiques.
  • Notre maison brûle, et nous nous enfermons à l'intérieur

    Par
    Dans «Le bug humain», Sébastien Bohler décrit les mécanismes qui empêchent notre cerveau de faire face à la menace climatique à l’échelle individuelle. Il existe en réalité d'autres types de verrouillages à l'échelle collective qui nous enferment dans la trajectoire technologique du «tout-carbone», nous détournant de nos engagements en matière de réduction d'émissions de gaz à effet de serre.